Opération couvertures ❤️

Cette année, nous participons à l’Opération couvertures de Phildar et des Restos Bébés du Coeur !

Sans titre

Vous trouverez toutes les infos ici !

Le but est de réaliser un maximum de carrés de laine de 20 x 20 cm, qui seront ensuite assemblés en patchwork pour faire des couvertures chaudes et moelleuses !

En 2015, 2 554 carrés ont été récoltés et 283 couvertures ont pu être assemblées grâce à cette belle opération !

Un merci tout spécial à ma grand-mère, très motivée par ce beau projet !!

IMG_3800 (1)

IMG_3802

Alors… à vos aiguilles !! Il vous reste encore une semaine pour y participer !!!

Valérie

Publicités

Le temps passe si vite…

J’en avais rêvé de ce poste… pendant très longtemps… Et le voici enfin !

Bon, déjà désolée d’avoir mis autant de temps à écrire ! Heureusement que Camille et Valérie sont là !
Pour celles et ceux qui auraient aimé voir un peu de tissu, et bien c’est loupé ! J’ai découvert le crochet… Autant vous dire qu’il est plus facile de se balader avec un crochet et de la laine qu’avec du fil, du tissu et une machine !
Et maintenant qu’un petit bout de chou de Brusselie est entré dans ma vie, il est plus facile de crocheter que de coudre…image

La couture reviendra, car ce ne sont pas les projets qui manquent. La pile de patrons et de tissus ne cesse de grandir. Bref…

Mon rêve était de faire une couverture aussi jolie que celle ci :
http://muitaihania.blogspot.be/2012/05/blog-post.html

Mais quand on débute le crochet, je ne sais pas si c’est le bon projet. Peut être un peu trop ambitieux !
J’aurai mis un an et demi à la faire… Bon, avec des pauses, mais un an et demi quand même ! Et encore, elle n’est pas aussi grande que je l’espérais !!!

Le motif du carré qui est répété tout le temps est le « Old America ». Ce ne sont que des brides et des mailles en l’air. Et le tout doit être assemblé en croix.

Sur le papier, c’est super simple !
Mais dans la réalité, c’est tout autre chose…

ChaudLe choix de la laine :
J’avais choisi 3 couleurs chez Bergère de France. Seulement, pour tester, je n’avais pris qu’une pelote de chaque pour commencer… Erreur ! ils ont arrêté une des couleurs ! du coup j’ai fait plusieurs magasins pour trouver des restes de pelotes… Hélas, impossible de faire plus de 3 pelotes pour ce bleu… J’ai fini par choisir d’ajouter 2 nouvelles couleurs chez Phildar afin de respecter les dimensions que je m’étais données.

L’importance de l’échantillon :
Je n’ai pas fait d’échantillon… Et bien, une fois que tous les carrés étaient finis, c’était le b***** ! Aucun carré n’était le même… j’ai dû tirer sur certains pour qu’ils aient la même taille que d’autres. Je n’ai pas fait le même nombre de carrés dans chaque pelote, bref… la m**** !
La petite voix de ma mère résonnait en moi « il faut toujours faire un échantillon, sinon tu ne seras jamais sûre de tes dimensions. En plus, l’échantillon est différent quand on change de laine »
Flute, zut et c***** !
Je me retrouve donc avec un nombre irrégulier de carré en fonction des laines et des carrés différents.
Et bien, maintenant, je le fais l’échantillon dans mes nouveaux projets !

Doigts

Le montage :

Avec toutes ces bêtises, le montage fût compliqué, et j’ai donc décidé d’ôter une couleur et donc de revoir les dimensions de cette couverture.
Je passais donc du format « adulte devant la télé » au format « bébé dans sa poussette ».
C’est le fiston qui est content !

Après avoir pris en photo l’idée du montage final, il faut assembler tous ces petits carrés… C’est long… Mais plaisant ! C’est de la couture à la main, et j’aime bien ça.

Les finitions :
Rentrer les fils… Je crois que le mot « détester » est le plus adapté à ce passage. Quand c’est son premier projet, qu’on a laissé des fils de 15 cm de long à chaque fin de carré et que l’on en compte 80, je peux vous assurer que les 10 premiers nous font rire, mais que les 40 derniers nous font râler !
Si j’avais su, j’aurai rentré ces fils au fur et à mesure !
Mais on apprend de ses erreurs ;-)DSC_6979

J’ai choisi de faire un tour clair à cette couverture. Ce tour est fait en brides pour être dans le même thème que les carrés.
C’était le plus simple à faire finalement !

Et voilà le résultat !

En relisant ce poste, on dirait que ce fût un long calvaire cette couverture… Mais pas tant que cela, c’est juste qu’il faut tirer leçon de toutes ses erreurs pour faire mieux la prochaine fois ! Et que pour un premier contact avec la laine et le crochet, ce projet est peut être trop grand.

Pieds

Mais le rendu est pas mal, et le fiston a chaud, c’est l’essentiel !
Si cette couverture était à refaire, je ferai des carrés un peu plus petit (un tour en moins) et un échantillon me permettrait de mieux calculer ma quantité de laine pour réaliser l’ouvrage comme prévu.

Bon, je retourne à mon crochet, il me reste des moufles à finir avant la fin de l’hiver…

Bon crochet
Eva

La Couverture Umaro

Umaro3

Je peux enfin écrire l’article sur cette couverture que j’ai mis quelques mois à tricoter (sans être très assidue je l’admets).
Encore une fois, c’est pour la naissance de Garance (pour qui j’avais fait l’ensemble de naissance plus haut) que j’ai voulu réaliser une couverture. J’ai regardé plusieurs modèles sur internet et je suis tombée sur celui-ci que je trouve magnifique. C’est un modèle de Jared Flood, acheté sur son site.

Pour la laine, j’ai un peu regardé ce qui avait été choisi sur d’autres blogs : Madame K, 22 rue…, Une Poule à petits pas … Et tous l’avaient faite en Cascade Ecological Wool.

J’en ai acheté 4 écheveaux sur Laine et Tricot en teinte Taupe. Finalement, pour réaliser cette couverture de bébé de 60 x 90 cm, un écheveau a été suffisant (mais les autres n’ont pas été achetés pour rien, je l’expliquerai plus tard…)

Une fois munie du matériel, je me suis lancée sur borgence tricot où pour la première fois je devait suivre un schéma assez long. Le modèle n’est pas tellement compliqué mais il faut être concentrée pour pouvoir compter (pas de chance, je m’étais lancée dans la série Borgen – danois sous-titré – donc j’ai été obligée de mettre la série de côté car je ne pouvais clairement pas tricoter tout en lisant les sous-titres d’une série politique…)

On mélange ici du point de riz, du jersey et, pour les motifs, des surjets, des SSK et des torsades. Une fois qu’on a fait quelques rangs, on est vite rodé.

Mais vous pourrez voir sur les photos que j’ai dû être déconcentrée à un moment, perdre le compte de mes lignes, et le motif est un peu différent…

Umaro2

Pour la petite histoire, cette couverture est passée en machine, la machine a choisi cette fois-là pour déconner, et maintenant il ne reste qu’un petit morceau de laine feutré…! Idéal pour que le chat y fasse ses griffes.

Mais bon, je compte bien la recommencer et aller plus vite cette fois-ci ! (d’où le surplus de laine bienvenu !)

Camille