Opération couvertures ❤️

Cette année, nous participons à l’Opération couvertures de Phildar et des Restos Bébés du Coeur !

Sans titre

Vous trouverez toutes les infos ici !

Le but est de réaliser un maximum de carrés de laine de 20 x 20 cm, qui seront ensuite assemblés en patchwork pour faire des couvertures chaudes et moelleuses !

En 2015, 2 554 carrés ont été récoltés et 283 couvertures ont pu être assemblées grâce à cette belle opération !

Un merci tout spécial à ma grand-mère, très motivée par ce beau projet !!

IMG_3800 (1)

IMG_3802

Alors… à vos aiguilles !! Il vous reste encore une semaine pour y participer !!!

Valérie

Publicités

La loooongue étole, amie de l’hiver

C’est dans un des premiers catalogues Phildar achetés que j’ai trouvé le modèle de cette belle étole.
Elle me faisait de l’oeil depuis le début et je me suis lancée dans l’achat des pelotes au début de l’hiver dernier je crois.
Et c’est seulement un an plus tard que je l’ai finie, à temps pour en profiter cet hiver !

DSC06172

Le modèle est plutôt simple, même si c’est la première fois que je me lançais dans du jacquard. ça m’avait toujours semblé très compliqué mais c’est en fait une technique assez facile (mais un peu longue, heureusement que ça ne concerne qu’une bande de motifs).
Par contre, il est long… Et encore, j’ai triché ! Je n’ai pas fait autant de pelotes que conseillé (par flemmardise, je l’avoue, mais aussi parce qu’après ça me paraissait beaucoup trop lourd à porter). Du coup, je la porte en étole mais aussi en écharpe, c’est bien pratique !
J’ai aussi « triché » involontairement car je n’ai fait qu’une bande du motif… Mais là, c’est parce que j’ai lu trop vite les consignes et pas assez analysé la photo du modèle… Je n’avais pas vu/lu qu’il devait y avoir 2 bandes… C’est seulement maintenant pour écrire l’article que je m’en rends compte…! Du coup, en plus d’être plus courte, mon étole est un peu plus fine.

DSC06171

Bref, voici le matériel pour l’étole Phildar à ma sauce ! ;-)
– Des aiguilles 4 et 6 (4 pour les côtes au début et à la fin et 6 pour le reste)
– 8 pelotes (j’avoue ne pas me rappeler précisément la quantité mais je pense en avoir tricoté 8 au lieu des 11 conseillées) Phil Harmony noir et 2 blanc. La laine conseillée, Sport Laine, n’existe plus… Mais la Phil Harmony est très bien.
– points employés : côtes 2/2, jersey et motif jacquard.
Et c’est parti !

Je suis plutôt contente du rendu. Elle est vraiment très confortable et agréable à porter au bureau ou en écharpe à l’extérieur. Quand je revois le modèle initial, je me dis que la mienne aurait pu être un peu plus longue/large mais on n’est jamais pleinement satisfait de ce qu’on tricote…

Le modèle est disponible ici : Prima.fr

Camille
DSC06177

Nouvelle venue au bureau

Pour la naissance d’Océanne, j’ai décidé de me relancer dans la layette (j’avais un peu abandonné quand j’avais voulu tricoter pour Garance un gilet en 6 mois que je n’ai toujours pas fini alors qu’elle vient d’avoir 1 an… Au final, le tricot devrait être assez grand et toujours lui aller, je dois le terminer !)

J’ai commandé 2 petits catalogues Phildar avec plein de modèles trop chou : ici et ici.

Mon choix s’est porté sur ce petit gilet adorable  qui avait l’air très simple à réaliser.

DSC06049

Pour le matériel, ce gilet en 3 mois se tricote avec des aiguilles 3 (et un crochet 2,5 pour l’encolure) et la laine Lambswool 51. J’ai choisi les coloris oeillet et blanc pour l’encolure.

En effet, ce gilet a été très simple à tricoter. C’est du jersey classique, c’est petit donc ça monte vite.

DSC06120b

C’est la première fois que je faisais une encolure au crochet. Je me suis aidée des vidéos de Mel ChatLu pour me rappeler les bases du crochet et ça a été rapide et facile. Ouf !

DSC06053Le plus compliqué, c’est de coudre les pressions… Je n’aime jamais trop mettre des pressions sur les tricots car la laine n’est pas aussi solide que le tissu et j’ai toujours l’impression qu’on va abîmer le tricot en tirant pour déboutonner le gilet… (ce qui sera peut-être le cas d’ailleurs, nous verrons bien)
Ce que je trouve compliqué aussi, c’est de bien mettre les deux faces de la pression l’une en face de l’autre. Il y a sûrement une technique mais je ne la connais pas…
Et enfin, je n’aime pas coudre des boutons de toute manière… Je n’arrive pas à faire ça proprement…

Mais bon, le rendu est correct ! C’est tout mignon la layette !

Camille

DSC06061

Le pull de Garance

Je pensais que je serais super productive à tricoter plein de petits modèles pour bébé, mais finalement le temps file et je n’ai pas fait grand-chose.
Voici un petit pull de Phildar réalisé pour les trois mois de Garance (issu du catalogue Layette n°93)

DSC00423

Il était très facile. Il est réalisé tout en point mousse (et quelques côtes) avec des aiguilles 3 en un seul morceau (+ encolure et boutonnière).

J’ai pris la laine Phildar conseillée pour le modèle – la Partner 3,5 coloris Orge (j’avais commencé avec une autre laine plus douce mais l’échantillon était plus grand et je n’avais pas le courage de recalculer le modèle)

DSC00227b

Mes seuls petits défauts : un des deux morceaux de la boutonnière était plus grand que l’autre et l’encolure était un peu plus grande que le col du pull. Mais une fois assemblé et en trichant un peu, ça ne se voit pas trop.
DSC00213J’ai bien aimé aller chercher de jolis petits boutons pour aller avec ce beau jaune. Je suis allée chez Veritas et j’ai choisi des petits oiseaux violets (ce n’est pourtant pas ma couleur préférée mais ça se mariait bien avec ce jaune).

DSC00420

Je crois que le résultat a plu à Garance (enfin surtout à sa maman ;-) )

Et j’en profite pour souhaiter un Joyeux Anniversaire à ce blog qui a 2 ans :)

Camille

Le GRR de Léa

J’avais très envie de tricoter le fameux GRR (Gilet à Rangs Raccourcis) de La Droguerie… Je l’ai réalisé pour Léa avec de la Gilliatt de chez De Rerum Natura, couleur « Aster », avec des aiguilles n°6.

Tricot 002

Tricot 003

Ce gilet se tricote en un seul morceau, au point mousse, et il est très agréable à faire ! C’était la première fois que j’utilisais la technique des rangs raccourcis. Je me suis basée sur cette vidéo de Phildar, qui m’a beaucoup aidée.

Au départ, je voulais le faire en taille 8 ans, mais j’ai finalement opté pour la taille 10 ans… (Mes puces grandissent comme des champignons !) Je suis donc tombée à court de laine pour mes 8 derniers rangs. Heureusement, Elodie m’a sauvée grâce à l’écheveau qu’elle avait commandé en même temps… (Encore un tout grand merci !!)

Tricot 005

Tricot 004

J’ai réalisé les boutonnières avec la technique de la bride au point de feston (grâce à cette fiche de Phildar) car je ne maîtrise pas le crochet !! Les boutons en liberty de La Droguerie viennent du Kaléidoscope.

Tricot 007

Le résultat est très chouette… mais le gilet est un peu grand pour Léa, qui est toute fine ! J’aurais dû garder ma première idée : la taille 8 ans. Mais bon… C’est mieux trop grand que trop petit ! Elle pourra le porter plus longtemps…

Valérie

Guêtres

DSC02978Enfin un tricot dont je suis plutôt contente !

J’ai vu ces guêtres chez une amie tricoteuse :) J’ai tout de suite craqué ! Elles sont vraiment très jolies avec ce point dentelle !

Elle m’a donc prêté le modèle, qui provient d’un vieux magazine Phildar, le numéro 807 Accessoires de mode.

Pour être assurée d’avoir un rendu aussi beau que celui de l’amie chez qui j’ai vu les guêtres, j’ai pris la même laine ! Il s’agit donc d’une laine Phildar, la Lambswool 51, couleur Flanelle.

Ce tricot se fait avec des aiguilles 3.

Le point est un point dentelle (je crois que ça s’appelle comme ça ?). Enfin il faut suivre un schéma précis composé d’un rang endroit avec des jetés et des surjets simples et un rang envers classique.

C’est très simple, il faut juste ne pas oublier de compter !

Il faut également réaliser des boutonnières. 4 sur chaque guêtre car les 4 boutons du haut sont juste là pour la déco, on ne fait pas de boutonnière pour eux.

Il y a très peu de couture à faire. Il faut juste assembler le haut des guêtres, la partie avec les 4 boutons qui décorent. Une simple couture invisible et le rendu est parfait !

Pour les boutons, je suis allée chez Atchoum, une jolie petite boutique des Marolles à Bruxelles. J’ai choisi de simples boutons nacrés mais avec un très léger motif floral dessus (trop léger peut-être car finalement il ne se voit pas une fois que je porte les guêtres :) )

Et enfin, le top pour la réalisation parfaite de ces guêtres : être accompagnée d’une très chouette série télé ! J’ai ainsi dévoré Downton Abbey et The Paradise le temps de ce tricot !

Camille

DSC02981

Le Pull tube

En attendant de récupérer les photos des accessoires de cet hiver, je poste un article sur un de mes premiers tricots dont je ne suis pas très satisfaite…

IMG_3012

Ce pull est le premier long tricot dans lequel je me suis lancée (avant le gilet présenté un peu plus tôt sur ce blog). C’est un modèle Phildar du catalogue automne-hiver 2011-2012 n°59.

Il est réalisé avec des aiguilles 7 et 8 et de la laine Strass Light (coloris Argent) et Phil light (coloris Eucalyptus et Mercure).

On tricote avec les 4 fils ensemble (2 Argent, 1 Eucalyptus et 1 Mercure).

Les points utilisés sont très simples : des côtes 6/2 pour commencer en bas et tout le reste est en point mousse.
IMG_3014
Il n’y avait pas vraiment de difficultés dans la réalisation de ce tricot. Par contre, une fois assemblé et porté, je me suis rendue compte qu’il était beaucoup trop large. Le modèle est voulu large donc c’est peut-être normal mais cette coupe ne me va pas du tout… Autant dire que je porte très peu ce pull.

IMG_2992

Photos de Nicolas Loisel (http://www.nicolasloisel.com/)

 

Happy new year !!!

Pour ce premier poste de l’année, voici l’écharpe-capuche de Léa et Sarah !!

IMG_4600

Le modèle vient du magazine Phildar n°77 Accessoires Addict, modèle n°56… (Merci à Camille !!!) Il se tricote en jersey et en point de riz, avec des aiguilles n°7.

J’ai emmené mes deux puces chez Thérèse où elles ont pu choisir la laine… coordonnée tout de même à leur manteau !!

Léa a choisi de la Drops Eskimo Mix couleur bleu-raisin et Sarah a choisi de la Drops Andes rose poudré.

IMG_4549

IMG_4545

Je suis ravie du résultat ! La Drops était très agréable à tricoter ! J’étais d’ailleurs à temps cette année pour les premiers froids… Pas comme l’année passée où je bloquais sur le mélange plumette-alpaga !

IMG_4552

La Drops Eskimo feutre un peu et la Drops Andes se détend pas mal, mais sans dénaturer le modèle !

Un petit bémol… Je ne suis définitivement pas une pro des coutures. Je suis encore loin de maîtriser la couture invisible !!

IMG_4559

Heureusement, Léa et Sarah ne l’ont pas remarqué ! Elles étaient enchantées toutes les deux !!! Elles ne râlent pas cet hiver quand je dis qu’il faut mettre un bonnet ;-)

Une belle année à toutes et tous !!

Valérie

Le gilet maudit…

Après un an passé à tricoter (peut-être même un peu moins), j’ai décidé de faire plaisir à ma mère et de lui tricoter ce qu’elle voulait. On a feuilleté un magazine Phildar et elle me propose donc de lui faire un très beau gilet issu du catalogue 59 automne-hiver 2011-2012. Il avait l’air tout simple : côte et jersey, avec des diminutions.

J’ai donc acheté le matériel : aiguilles 2,5 – 3,5 – 4 + un mélange de Phil Light (couleur Poivre il me semble) et de Strass Light (couleur Gypse).
Je commence à tricoter le dos, puis les deux demis du devant. Jusqu’ici tout allait bien. J’ai ensuite fait les manches où, une fois finies (en ayant pourtant pris les mesures des bras de ma mère), j’ai bien senti que ça risquait d’être trop court… Mais, à moins de tout recommencer, je ne pouvais pas vraiment corriger ça. Le dos et les demis m’ayant déjà pris beaucoup de temps, je n’avais vraiment pas le courage de recommencer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai aussi eu quelques soucis avec la bande d’encolure que j’avais fait trop longue en pensant qu’elle devait aussi venir au-dessus des bandes de boutonnage. Ça, je l’ai quand même recommencée même si c’était vraiment pénible parce que ce n’était que de la côte, donc beaucoup plus long à tricoter que du jersey.

J’ai fini avec les bandes de boutonnage. Et je dois avouer que mes années de lycée option scientifique doivent être bien loin derrière moi car j’ai dû recalculer plusieurs fois pour savoir à quel niveau j’allais faire les trous pour les boutons et j’ai donc plusieurs fois dû détricoter (sur le modèle, ce sont des boutons de pression, mais on n’aimait moins ça que de vrais boutons). Je les ai aussi faites plus larges car le gilet me semblait un peu trop petit et aurait été difficile à fermer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au final, une fois l’ensemble monté (je n’ai pas rencontré de difficultés sur le montage, OUF !), le gilet était en effet un peu trop court… Au niveau des manches mais aussi au dos et devant… Pourquoi ça ? Tout simplement parce que je déteste perdre du temps à faire des échantillons et que je n’en ai pas fait ici…

La solution a été, comme vous pouvez le voir sur les photos, de ne pas en faire un gilet classique que l’on ferme au milieu mais un gilet qui reste ouvert avec un petit nœud en haut. Ma mère a fermé les boutonnières (oui, j’étais tellement déçue du tricot sur lequel j’avais bien passé quelques mois que je ne voulais plus rien faire dessus…) et on n’a pas mis les poches comme sur le modèle.

Heureusement que depuis je lui ai fait un très beau bonnet dont je suis contente pour me rattraper du gilet !

Bonnets de l’hiver

Premier modèle

 IMG_2631

J’ai trouvé dans le catalogue Phildar n°77 (accessoires de l’hiver 2012-2013) le modèle d’un bonnet que j’ai tout de suite adoré ! Ma mère m’avait justement demandé de lui en tricoter un. Elle m’a donc dit quelles couleurs elle souhaitait, on est donc parties sur du fil Phildar : la Partner 6 en Camel et Écru.

Ce modèle se tricotait avec des aiguilles à double pointe 5,5, c’est la première fois que j’en utilisais et j’avais un peu peur que ce soit plus complexe, en fait c’est très simple, ça revient au même que des aiguilles circulaires. Cela permet juste, quand il y a des changements de couleur sur des rangs impairs, de pouvoir reprendre le tricot de l’autre côté. On commence également le tricot avec des aiguilles normales 3,5.

Les points utilisés sont les côtes et un point fantaisie pour obtenir les petits épis (qui est en fait un jersey avec de petits ajouts pour les épis).

IMG_2634

Malgré les explications assez claires du catalogue, j’ai détricoté au moins 3 fois ce que j’avais fait avant de bien faire apparaître les épis. C’est de ma faute, je lisais trop vite les explications et je n’avais pas vu qu’il fallait faire passer le fil devant ou derrière la maille pour les épis suivant si on était à l’endroit ou à l’envers du tricot (et j’ai mis un peu de temps à comprendre que je problème venait de ça).

Une fois que ça a bien été intégré, ce modèle est ultra simple ! Et le rendu donne vraiment bien ! J’ai depuis eu 2 autres commandes pour ce modèle !

Deuxième modèle

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ça faisait assez longtemps que j’avais repéré ce modèle dans le catalogue Phildar n°58 (accessoires de l’hiver 2011-2012). Je le trouvais plutôt original dans sa coupe. Et en étudiant le modèle, je me suis rendue compte qu’il était très facile à réaliser.

Ce bonnet est tricoté en Partner 6 également (j’adore cette laine ! Elle est douce et vraiment agréable à tricoter), j’ai choisi de le faire en couleur Marine. Et on utilise des aiguilles 5 et 6.

Le point utilisé est du jersey endroit et du jersey envers. On alterne en fait 3 rangs de chaque (c’est ce qui donne ce relief), en commençant un bout avec des aiguilles 5 et en terminant le bonnet avec des aiguilles 6. Il n’y a même pas de rétrécissements à la fin, on fait juste une couture en croix au bout.

C’est un modèle très rapide et facile à réaliser avec pourtant un rendu original.

Camille

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Echarpe Patchwork

écharpe1J’ai l’honneur de poster la première création sur ce blog et pour cette occasion, j’ai choisi de poster une écharpe patchwork faite sans modèle précis. C’est en parcourant le site des éditions de Saxe pour trouver une idée de cadeau couture pour mademoiselle Eva que je suis tombée sur la couverture de ce livre dont j’ai trouvé l’écharpe magnifique ! (c’est sûrement le côté japonisant du bouquin qui m’a aussi attirée !)

Le livre étant assez cher, j’ai décidé de reproduire cette écharpe à ma sauce, avec des laines Phildar : ça date un peu donc je ne me rappelle plus précisément toutes les laines mais je devais avoir de la Phil Teddy Naturel, de la Phil Douce Œillet et Fuchsia mais pour les laines plus classiques je ne sais plus, peut-être de la Partner… Pareil pour les aiguilles utilisées, je dirais que c’était des 5 ou 6. Désolée pour le manque de précision…

L’écharpe est en jersey, donc elle rouleécharpe2 beaucoup. Avec du recul, je me dis que j’aurais dû choisir un autre point et aussi la faire un peu moins longue. Ici, elle fait 2 tours de cou et un peu plus. Deux tours auraient suffit.

Mais au final, je trouve le rendu assez chouette et original. Les couleurs ne sont pas toujours faciles à porter et l’ensemble fait assez jeune voire enfantin mais j’ai pris beaucoup de plaisir à tricoter cette écharpe à ma façon, sans suivre un modèle strict.

Camille