Opération couvertures ❤️

Cette année, nous participons à l’Opération couvertures de Phildar et des Restos Bébés du Coeur !

Sans titre

Vous trouverez toutes les infos ici !

Le but est de réaliser un maximum de carrés de laine de 20 x 20 cm, qui seront ensuite assemblés en patchwork pour faire des couvertures chaudes et moelleuses !

En 2015, 2 554 carrés ont été récoltés et 283 couvertures ont pu être assemblées grâce à cette belle opération !

Un merci tout spécial à ma grand-mère, très motivée par ce beau projet !!

IMG_3800 (1)

IMG_3802

Alors… à vos aiguilles !! Il vous reste encore une semaine pour y participer !!!

Valérie

Le mobile de Livia

Image

Bon, il était temps de poster !

En mai dernier (oui, ça fait bientôt un an…) la petite Livia a rejoint la famille. Ma 12ème nièce !

Pour célébrer la venue, d’un nouveau membre de la famille, rien de tel qu’un petit cadeau fait maison.

MOBILE_5

J’ai trouvé mon inspiration sur Pinterest. Ce réseau social de partage d’images est une source inestimable d’idées. Je vous invite à vous y inscrire si le homemade vous intéresse.

www.pinterest.com

Je souhaitais travailler la laine. Je viens de me découvrir une passion pour le crochet qui aura mis son temps à aboutir (voir la couverture faite pour Lucien qui aura pris presque 2 années !) Mais depuis je n’arrête pas ! Et je vais plus vite : mouffle, écharpes, couverture et maintenant mobile !

La laine vient du Kaléïdoscope, une petit boutique près de la maison communale de Saint Gilles (Belgique), où vous trouverez laines, tissus et conseils de qualité !

Oui, la petite Livia a eu le droit à un mobile en laine.
Je sais que cela peut sembler étrange comme idée mais le rendu est vraiment chouette.

MOBILE_2

Ce qui ressortait le plus souvent comme modèle était le nuage, très à la mode en ce moment. J’ai donc monté un nuage et ces petites gouttes de pluie. (Je vais peut être m’entrainer pour la moustache, très tendance également !)

Le nuage est composé de rosace de formes et de taille différentes afin de lui donner une forme peu homogène. Toutes les rosaces sont cousues ensemble et le tout est bourré de ouatine.

MOBILE_3

Les gouttes ont été le plus difficiles pour moi car il fallait augmenter et diminuer… J’ai trouvé peu de tuto sur le web, j’ai tout fait grâce au livre Mon cours de crochet, des éditions Marabout. J’ai mélangé toutes les pages du livre pour arriver à faire des boules… J’y suis arrivée !! Je les ai garni de ouatine également.

Pour assembler le tout j’ai réalisé de simples mailles chainettes de longueurs différentes pour donner de la hauteur au mobile.

MOBILE_4

Et voilà le résultat ! Ça ne m’a pas pris tant de temps que cela, et mes heures de transports en commun m’ont été bien utiles ! Comment transformer un temps qu’on croit perdu en temps pour soi !

 

 

A bientôt pour d’autres projets !

Bon crochet,

Eva

 

 

 

 

C’est le printemps !!

Pour les premiers beaux jours du printemps, voici un indispensable que j’avais découvert dans « Echarpes & Cie à tricoter » de Mlle Sophie : le trendy châle.

écharpe 009

J’en avais déjà tricoté un pour mes filles, il m’en fallait un aussi !!

Pour la laine, je me suis fait plaisir au Kaléidoscope avec un écheveau de Madelinetosh – Merino light – colori Fog. Cette laine est d’une douceur incroyable !!

écharpe 008

écharpe 004

 

 

 

 

 

J’ai suivi les conseils de Rosalind et j’ai tricoté mon châle avec des aiguilles plus grosses que celles requises pour cette laine : taille 4. Cela lui a donné plus de souplesse.

C’est un modèle très facile, réalisé au point mousse. Et pour la finition, j’ai ajouté 3 petits pompons plats aux extrémités.

écharpe 001

C’est vraiment un intemporel, que l’on peut décliner comme on veut !

Valérie

Fleur et Sonnette

Aujourd’hui, nous accueillons de nouveaux doudous à la maison : Fleur et Sonnette.

IMG_2474 (1)

Mes deux puces les ont réalisés ce matin lors d’un atelier couture « Bernina » au salon Creativa.

La base était déjà prête : les 2 morceaux de tissus et le rembourrage. Elles ont assemblé tout ça à la machine, à l’envers. Elles ont retourné le tout et fait ressortir les oreilles et les pieds.

Elles ont ensuite fait à leur doudou un beau sourire en point « overlock ».

IMG_0159

IMG_0156

Et pour terminer, elles ont cousu des boutons (leurs premiers !!) pour faire les yeux et le nez.

IMG_0160

IMG_0161

Elles sont ravies de leur création et de leur nouvel ami !!

IMG_0162

Et… pour la petite histoire, Sonnette a un « bouton-oeil » qui fait du bruit, d’où son nom. Pour Fleur, c’est un peu plus évident ;-)

Valérie

Joyeux Noël !!!

On voit un peu partout des boules de Noël en laine. J’adore ça ! Je trouve que cela donne un côté « cosy » au sapin… J’ai donc décidé d’en tricoter. Un peu tard… je n’ai pas pu en faire beaucoup, mais j’ai quand même fait quelques modèles différents. Uniquement avec des restes de laine !!

Pour le 1er modèle, je suis partie sur une base de jersey : 25 mailles sur 18 rangs. Et j’ai brodé des petites étoiles.

Boules Noel 001 (1)

Boules Noel 006

Pour le 2e modèle, j’ai fait des rayures…

Boules Noel 010

Boules Noel 008

Pour le 3e, je me suis lancée dans le jacquard !! Mon 1er essai : je voulais faire un renne !!

Boules Noel 002

Voici le modèle « maison » pour le réaliser.

renne.pdf - copie

Et… ce qui m’a fait le plus plaisir, c’est que ça a donné envie à mes 2 puces de se lancer dans le tricot ! On aura bientôt des boules de Noël en point mousse !!

IMG_2029

Nous en profitons pour vous souhaiter un joyeux Noël et une très belle année 2016 !!

Valérie

Boules Noel 004

La loooongue étole, amie de l’hiver

C’est dans un des premiers catalogues Phildar achetés que j’ai trouvé le modèle de cette belle étole.
Elle me faisait de l’oeil depuis le début et je me suis lancée dans l’achat des pelotes au début de l’hiver dernier je crois.
Et c’est seulement un an plus tard que je l’ai finie, à temps pour en profiter cet hiver !

DSC06172

Le modèle est plutôt simple, même si c’est la première fois que je me lançais dans du jacquard. ça m’avait toujours semblé très compliqué mais c’est en fait une technique assez facile (mais un peu longue, heureusement que ça ne concerne qu’une bande de motifs).
Par contre, il est long… Et encore, j’ai triché ! Je n’ai pas fait autant de pelotes que conseillé (par flemmardise, je l’avoue, mais aussi parce qu’après ça me paraissait beaucoup trop lourd à porter). Du coup, je la porte en étole mais aussi en écharpe, c’est bien pratique !
J’ai aussi « triché » involontairement car je n’ai fait qu’une bande du motif… Mais là, c’est parce que j’ai lu trop vite les consignes et pas assez analysé la photo du modèle… Je n’avais pas vu/lu qu’il devait y avoir 2 bandes… C’est seulement maintenant pour écrire l’article que je m’en rends compte…! Du coup, en plus d’être plus courte, mon étole est un peu plus fine.

DSC06171

Bref, voici le matériel pour l’étole Phildar à ma sauce ! ;-)
– Des aiguilles 4 et 6 (4 pour les côtes au début et à la fin et 6 pour le reste)
– 8 pelotes (j’avoue ne pas me rappeler précisément la quantité mais je pense en avoir tricoté 8 au lieu des 11 conseillées) Phil Harmony noir et 2 blanc. La laine conseillée, Sport Laine, n’existe plus… Mais la Phil Harmony est très bien.
– points employés : côtes 2/2, jersey et motif jacquard.
Et c’est parti !

Je suis plutôt contente du rendu. Elle est vraiment très confortable et agréable à porter au bureau ou en écharpe à l’extérieur. Quand je revois le modèle initial, je me dis que la mienne aurait pu être un peu plus longue/large mais on n’est jamais pleinement satisfait de ce qu’on tricote…

Le modèle est disponible ici : Prima.fr

Camille
DSC06177

Nouvelle venue au bureau

Pour la naissance d’Océanne, j’ai décidé de me relancer dans la layette (j’avais un peu abandonné quand j’avais voulu tricoter pour Garance un gilet en 6 mois que je n’ai toujours pas fini alors qu’elle vient d’avoir 1 an… Au final, le tricot devrait être assez grand et toujours lui aller, je dois le terminer !)

J’ai commandé 2 petits catalogues Phildar avec plein de modèles trop chou : ici et ici.

Mon choix s’est porté sur ce petit gilet adorable  qui avait l’air très simple à réaliser.

DSC06049

Pour le matériel, ce gilet en 3 mois se tricote avec des aiguilles 3 (et un crochet 2,5 pour l’encolure) et la laine Lambswool 51. J’ai choisi les coloris oeillet et blanc pour l’encolure.

En effet, ce gilet a été très simple à tricoter. C’est du jersey classique, c’est petit donc ça monte vite.

DSC06120b

C’est la première fois que je faisais une encolure au crochet. Je me suis aidée des vidéos de Mel ChatLu pour me rappeler les bases du crochet et ça a été rapide et facile. Ouf !

DSC06053Le plus compliqué, c’est de coudre les pressions… Je n’aime jamais trop mettre des pressions sur les tricots car la laine n’est pas aussi solide que le tissu et j’ai toujours l’impression qu’on va abîmer le tricot en tirant pour déboutonner le gilet… (ce qui sera peut-être le cas d’ailleurs, nous verrons bien)
Ce que je trouve compliqué aussi, c’est de bien mettre les deux faces de la pression l’une en face de l’autre. Il y a sûrement une technique mais je ne la connais pas…
Et enfin, je n’aime pas coudre des boutons de toute manière… Je n’arrive pas à faire ça proprement…

Mais bon, le rendu est correct ! C’est tout mignon la layette !

Camille

DSC06061

So chic !

Voici une petite surprise pour mes deux puces : une nouvelle tenue pour Clara et Chloé, leurs poupées !

IMG_9558

Les modèles viennent tous de « Mes vêtements de poupées » de V. Chermette et C. Mercier, un livre que j’avais découvert sur Abracadacraft : des modèles magnifiques au tricot, au crochet et en tissu pour poupées Waldorf et Chéries. Un livre tout en douceur !

Pour Clara, j’ai opté pour le bleu, la couleur préférée de Sarah. La petite blouse est en tissu Petit Pan Tampopo blanc. Pour le chèche et le béret, j’ai utilisé un reste de laine bleu foncé. Je les ai tricotés en point mousse, avec des aiguilles 3,5. Sur le béret, j’ai ajouté un petit bouton en liberty, pour une petite touche « fantaisie » !

IMG_9561

IMG_9562

Pour la poupée de Léa, j’ai plutôt choisi le rose !! La tunique de Chloé est en coton Hanako blanc (Petit Pan également). Pour le petit cache-cœur et le béret, j’ai acheté une petite pelote de laine rose flash chez Veritas. Ils sont tricotés en point mousse, avec des aiguilles 3,5. J’ai ajouté deux boutons « pomme » roses achetés chez Petit Pan, il y a déjà un moment.

IMG_9565

IMG_9563

Mes puces sont très contentes. Et ça, c’est vraiment mon petit plaisir !!!

IMG_9566

A bientôt,

Valérie

Mon Wispy Cardi ♥

Je voulais le réaliser depuis un moment… Ca y est : voici mon Wispy Cardi !!

Tricot 005

Ce modèle d’Hannah Fettig / Knitbot est très intéressant à tricoter et agréable à porter !

Il se tricote en une pièce, en 3 étapes : la partie shrug du cardigan est tricotée d’un côté à l’autre. Ensuite, on relève les mailles le long de l’ouverture du shrug pour le col et la taille. Enfin, on tricote le corps du cardigan. C’est un savant mélange de jersey et de côtes.

Tricot 001

J’ai utilisé des aiguilles circulaires 4 et 3,5 et des aiguilles droites 3. Et pour la laine : 3,5 pelotes de Rowan Creative Focus Worsted – coloris Blue Smoke : 3 pelotes achetées chez Be Creative et 1 pelote achetée sur Loveknitting… car je n’avais pas bien fait mes calculs !

J’avais déjà tricoté cette laine pour mon étole transformable. Elle est douce et bien moelleuse !

Tricot 002

Tricot 003

Tricot 004

C’est le premier « gilet » que je réalise pour moi. Je trouve que les manches sont un peu larges… mais j’en suis quand même très très contente !!

Valérie

Une écharpe pour l’hiver… prochain !

Bon, c’est le printemps et je vous présente ma nouvelle écharpe… C’était mon tricot du temps de midi au bureau, cela m’a pris un peu (plus) de temps (que prévu) !

IMG_8956

Je voulais me tricoter une loooooongue écharpe. J’ai acheté de la laine chez Loop, à Londres : 5 pelotes de Brooklyn Tweed Shelter, coloris Faded Quilt.

Elle est très agréable à tricoter. Elle est un peu « texturée », ce qui lui donne un très chouette rendu. Le seul bémol ? Elle est un peu rêche, même après le premier lavage.

J’ai tricoté cette écharpe en fausses côtes anglaises. C’est bien épais, très souple et réversible !

IMG_8975

C’est très facile : il suffit d’avoir un nombre de mailles multiple de 4 + 3 mailles. On suit ce schéma : 3m end, *2m env, 2m end*, répéter de * à *.

J’ai utilisé des aiguilles n°5 et j’ai monté 51 mailles. Pour la finition, j’ai ajouté de longues franges.

IMG_8973

Je suis très contente du résultat, et comme je suis frileuse, même si c’est le printemps, je peux la porter dès maintenant !

Valérie

Le pull de Garance

Je pensais que je serais super productive à tricoter plein de petits modèles pour bébé, mais finalement le temps file et je n’ai pas fait grand-chose.
Voici un petit pull de Phildar réalisé pour les trois mois de Garance (issu du catalogue Layette n°93)

DSC00423

Il était très facile. Il est réalisé tout en point mousse (et quelques côtes) avec des aiguilles 3 en un seul morceau (+ encolure et boutonnière).

J’ai pris la laine Phildar conseillée pour le modèle – la Partner 3,5 coloris Orge (j’avais commencé avec une autre laine plus douce mais l’échantillon était plus grand et je n’avais pas le courage de recalculer le modèle)

DSC00227b

Mes seuls petits défauts : un des deux morceaux de la boutonnière était plus grand que l’autre et l’encolure était un peu plus grande que le col du pull. Mais une fois assemblé et en trichant un peu, ça ne se voit pas trop.
DSC00213J’ai bien aimé aller chercher de jolis petits boutons pour aller avec ce beau jaune. Je suis allée chez Veritas et j’ai choisi des petits oiseaux violets (ce n’est pourtant pas ma couleur préférée mais ça se mariait bien avec ce jaune).

DSC00420

Je crois que le résultat a plu à Garance (enfin surtout à sa maman ;-) )

Et j’en profite pour souhaiter un Joyeux Anniversaire à ce blog qui a 2 ans :)

Camille

Le temps passe si vite…

J’en avais rêvé de ce poste… pendant très longtemps… Et le voici enfin !

Bon, déjà désolée d’avoir mis autant de temps à écrire ! Heureusement que Camille et Valérie sont là !
Pour celles et ceux qui auraient aimé voir un peu de tissu, et bien c’est loupé ! J’ai découvert le crochet… Autant vous dire qu’il est plus facile de se balader avec un crochet et de la laine qu’avec du fil, du tissu et une machine !
Et maintenant qu’un petit bout de chou de Brusselie est entré dans ma vie, il est plus facile de crocheter que de coudre…image

La couture reviendra, car ce ne sont pas les projets qui manquent. La pile de patrons et de tissus ne cesse de grandir. Bref…

Mon rêve était de faire une couverture aussi jolie que celle ci :
http://muitaihania.blogspot.be/2012/05/blog-post.html

Mais quand on débute le crochet, je ne sais pas si c’est le bon projet. Peut être un peu trop ambitieux !
J’aurai mis un an et demi à la faire… Bon, avec des pauses, mais un an et demi quand même ! Et encore, elle n’est pas aussi grande que je l’espérais !!!

Le motif du carré qui est répété tout le temps est le « Old America ». Ce ne sont que des brides et des mailles en l’air. Et le tout doit être assemblé en croix.

Sur le papier, c’est super simple !
Mais dans la réalité, c’est tout autre chose…

ChaudLe choix de la laine :
J’avais choisi 3 couleurs chez Bergère de France. Seulement, pour tester, je n’avais pris qu’une pelote de chaque pour commencer… Erreur ! ils ont arrêté une des couleurs ! du coup j’ai fait plusieurs magasins pour trouver des restes de pelotes… Hélas, impossible de faire plus de 3 pelotes pour ce bleu… J’ai fini par choisir d’ajouter 2 nouvelles couleurs chez Phildar afin de respecter les dimensions que je m’étais données.

L’importance de l’échantillon :
Je n’ai pas fait d’échantillon… Et bien, une fois que tous les carrés étaient finis, c’était le b***** ! Aucun carré n’était le même… j’ai dû tirer sur certains pour qu’ils aient la même taille que d’autres. Je n’ai pas fait le même nombre de carrés dans chaque pelote, bref… la m**** !
La petite voix de ma mère résonnait en moi « il faut toujours faire un échantillon, sinon tu ne seras jamais sûre de tes dimensions. En plus, l’échantillon est différent quand on change de laine »
Flute, zut et c***** !
Je me retrouve donc avec un nombre irrégulier de carré en fonction des laines et des carrés différents.
Et bien, maintenant, je le fais l’échantillon dans mes nouveaux projets !

Doigts

Le montage :

Avec toutes ces bêtises, le montage fût compliqué, et j’ai donc décidé d’ôter une couleur et donc de revoir les dimensions de cette couverture.
Je passais donc du format « adulte devant la télé » au format « bébé dans sa poussette ».
C’est le fiston qui est content !

Après avoir pris en photo l’idée du montage final, il faut assembler tous ces petits carrés… C’est long… Mais plaisant ! C’est de la couture à la main, et j’aime bien ça.

Les finitions :
Rentrer les fils… Je crois que le mot « détester » est le plus adapté à ce passage. Quand c’est son premier projet, qu’on a laissé des fils de 15 cm de long à chaque fin de carré et que l’on en compte 80, je peux vous assurer que les 10 premiers nous font rire, mais que les 40 derniers nous font râler !
Si j’avais su, j’aurai rentré ces fils au fur et à mesure !
Mais on apprend de ses erreurs ;-)DSC_6979

J’ai choisi de faire un tour clair à cette couverture. Ce tour est fait en brides pour être dans le même thème que les carrés.
C’était le plus simple à faire finalement !

Et voilà le résultat !

En relisant ce poste, on dirait que ce fût un long calvaire cette couverture… Mais pas tant que cela, c’est juste qu’il faut tirer leçon de toutes ses erreurs pour faire mieux la prochaine fois ! Et que pour un premier contact avec la laine et le crochet, ce projet est peut être trop grand.

Pieds

Mais le rendu est pas mal, et le fiston a chaud, c’est l’essentiel !
Si cette couverture était à refaire, je ferai des carrés un peu plus petit (un tour en moins) et un échantillon me permettrait de mieux calculer ma quantité de laine pour réaliser l’ouvrage comme prévu.

Bon, je retourne à mon crochet, il me reste des moufles à finir avant la fin de l’hiver…

Bon crochet
Eva

Happy 2015 !!

Pour ce premier poste de 2015, voici les bonnets de Léa et Sarah. Ils sont assortis à leur trendy châle.

IMG_8052

Le modèle vient de Echarpes & Cie à tricoter, de Mlle Sophie : le “bonnet petit mousse” – taille enfant.

Il me restait de la Quince & Co Osprey, que j’avais achetée chez Loop, à Londres. Comme pour le trendy châle : un bleu “Delft” pour celui de Sarah et un rouge “Pomegranate” pour celui de Léa.

IMG_7870

IMG_7875

C’est un modèle très facile, il monte très vite : j’ai terminé ces bonnets en 2 soirées (chacun) !! Ils sont en point mousse, tout simplement ! Je les ai tricotés avec des aiguilles circulaires n° 5.

Ce bonnet est très agréable, il est bien épais et garde bien les petites oreilles au chaud !! Et le petit pompon est tout mignon.

IMG_7844

Nous en profitons pour vous souhaiter une très très belle année 2015… pleine de beaux projets ;-)

Camille, Eva & Valérie

Trendy Louloutes ♥

bande_pour article_blog-10

Pour mon anniversaire, j’ai reçu Echarpes & Cie à tricoter, de Mlle Sophie. Pour la petite histoire, j’avais participé au concours sur Abracadacraft pour le gagner… Et, sans savoir que je rêvais de ce bouquin, Ryun et Eva me l’ont offert !! Encore merci, les filles : je l’adore !!!

J’avais craqué, début d’année, pour de la Quince & Co Osprey chez Loop, à Londres… le paradis des tricoteuses ;-) Je n’avais pas de modèle précis en tête, mais j’avais adoré deux coloris : un bleu « Delft » et un rouge « Pomegranate »… Par le plus grand des hasards, ces 2 couleurs se sont accordées parfaitement avec les doudounes que mes 2 louloutes ont choisies cet automne !

pho_shop1_2010

Je me suis donc lancée dans 2 trendy châles, un modèle que j’avais envie de faire depuis longtemps et qui change de la traditionnelle écharpe !!

IMG_7983

Je les ai tricotés en aiguilles 5, c’est donc monté très vite… au début !! Ce modèle est très simple et agréable à tricoter. Je ne me lasse pas du point mousse et la Quince & Co Osprey est un pur bonheur !!

IMG_7993

IMG_7988

Bref, je suis ravie et mes deux louloutes aussi !

IMG_7981

Je compte bien m’en faire un aussi… J’ai déjà craqué pour une autre laine…

A bientôt donc ;-)

Valérie

La Couverture Umaro

Umaro3

Je peux enfin écrire l’article sur cette couverture que j’ai mis quelques mois à tricoter (sans être très assidue je l’admets).
Encore une fois, c’est pour la naissance de Garance (pour qui j’avais fait l’ensemble de naissance plus haut) que j’ai voulu réaliser une couverture. J’ai regardé plusieurs modèles sur internet et je suis tombée sur celui-ci que je trouve magnifique. C’est un modèle de Jared Flood, acheté sur son site.

Pour la laine, j’ai un peu regardé ce qui avait été choisi sur d’autres blogs : Madame K, 22 rue…, Une Poule à petits pas … Et tous l’avaient faite en Cascade Ecological Wool.

J’en ai acheté 4 écheveaux sur Laine et Tricot en teinte Taupe. Finalement, pour réaliser cette couverture de bébé de 60 x 90 cm, un écheveau a été suffisant (mais les autres n’ont pas été achetés pour rien, je l’expliquerai plus tard…)

Une fois munie du matériel, je me suis lancée sur borgence tricot où pour la première fois je devait suivre un schéma assez long. Le modèle n’est pas tellement compliqué mais il faut être concentrée pour pouvoir compter (pas de chance, je m’étais lancée dans la série Borgen – danois sous-titré – donc j’ai été obligée de mettre la série de côté car je ne pouvais clairement pas tricoter tout en lisant les sous-titres d’une série politique…)

On mélange ici du point de riz, du jersey et, pour les motifs, des surjets, des SSK et des torsades. Une fois qu’on a fait quelques rangs, on est vite rodé.

Mais vous pourrez voir sur les photos que j’ai dû être déconcentrée à un moment, perdre le compte de mes lignes, et le motif est un peu différent…

Umaro2

Pour la petite histoire, cette couverture est passée en machine, la machine a choisi cette fois-là pour déconner, et maintenant il ne reste qu’un petit morceau de laine feutré…! Idéal pour que le chat y fasse ses griffes.

Mais bon, je compte bien la recommencer et aller plus vite cette fois-ci ! (d’où le surplus de laine bienvenu !)

Camille

L’ensemble de naissance

Après plusieurs mois à tricoter plusieurs projets assez longs sans les terminer, ma meilleure amie m’a passé une commande express pour sa petite qui naîtra début novembre ! Elle voulait en effet que je lui tricote ses premiers habits qu’elle portera à la naissance, soit : un gilet, des chaussons, un bonnet et des moufles.

Exif_JPEG_PICTURE

Pour les modèles, on a choisi sur le site de Phildar :

  • Le gilet croisé extrait du catalogue bébés et enfants n°112
  • Le bonnet extrait du mini catalogue layette n°579
  • Les chaussons extraits du catalogue Matières Nobles n°66

Je n’ai malheureusement pas eu le temps de faire les moufles (tout devait être fini pour mon retour en France le week-end passé).

 

  • Les chaussons

Matériel : aiguilles 3,5 / Laine Pure Merino 3 en couleur écru

J’ai commencé par tricoter les chaussons, ce qui était pour moi le plus compliqué car je n’avais pas encore fait de tricots avec mailles en attente et donc arrêts de mailles (et comme je ne suis pas très bien équipée, mes arrêts de mailles étaient d’autres aiguilles donc je me retrouvais à tricoter à 4 aiguilles, depuis j’ai acheté des arrêts de mailles pour mes futurs tricots…)

L’autre nouveauté était de relever des mailles. Ça non plus, je ne l’avais jamais fait et je ne suis pas tout à fait satisfaite du rendu sur ce premier tricot avec cette technique. Ce n’est pas toujours très régulier sous les pieds.

Mais finalement, une fois les chaussons terminés et avec le détail du ruban (acheté chez Atchoum), je trouve que les chaussons sont plutôt mignons. Et j’aurais appris deux nouvelles techniques ici.

Exif_JPEG_PICTURE

  • Le gilet

Matériel : aiguilles 4 / Laine Phil Harmony en couleurs Bengale et Ecru

Je déteste tricoter les gilets pour adultes car je trouve ça beaucoup trop long, mais c’est très agréable d’en faire pour un bébé, surtout que ce gilet est entièrement au point mousse !

Je n’ai pas vraiment rencontré de difficultés dans ce tricot, à part à la finalisation, pour coudre les pressions. Autant j’aime tricoter, autant je déteste coudre, surtout sur de la laine. J’ai lâcheusement abandonné l’affaire à ma mère. J’ai uniquement cousu les deux petits boutons de déco achetés chez Veritas.

Exif_JPEG_PICTURE

  • Le bonnet

Matériel : aiguilles 2,5 / Laine Partner Baby couleurs Poussin et Eglantine

J’avais gardé le bonnet pour la fin en me disant que ce serait fait rapidement et que si je n’avais pas eu le temps de le faire avant de partir, je pourrais le tricoter dans le train. Heureusement, j’ai pu m’y attaquer un peu avant car ce bonnet était majoritairement à tricoter en point de riz. Le bonnet est petit mais le point plus long que du point mousse. Je l’ai finalement terminé dans le train pour la Normandie.

Ce bonnet est aussi facile à réaliser (point de riz et point mousse + diminutions). J’étais juste déçue qu’il n’y ait pas de coloris rose framboise dans ce type de laine car ça aurait été mieux assorti au reste des tricots et au pyjama de naissance de la petite.

Exif_JPEG_PICTURE

Maintenant, je retourne à la couverture de bébé (le modèle Umaro de Jared Flood qui est superbe mais me prend un peu de temps)

Camille

Le GRR de Léa

J’avais très envie de tricoter le fameux GRR (Gilet à Rangs Raccourcis) de La Droguerie… Je l’ai réalisé pour Léa avec de la Gilliatt de chez De Rerum Natura, couleur « Aster », avec des aiguilles n°6.

Tricot 002

Tricot 003

Ce gilet se tricote en un seul morceau, au point mousse, et il est très agréable à faire ! C’était la première fois que j’utilisais la technique des rangs raccourcis. Je me suis basée sur cette vidéo de Phildar, qui m’a beaucoup aidée.

Au départ, je voulais le faire en taille 8 ans, mais j’ai finalement opté pour la taille 10 ans… (Mes puces grandissent comme des champignons !) Je suis donc tombée à court de laine pour mes 8 derniers rangs. Heureusement, Elodie m’a sauvée grâce à l’écheveau qu’elle avait commandé en même temps… (Encore un tout grand merci !!)

Tricot 005

Tricot 004

J’ai réalisé les boutonnières avec la technique de la bride au point de feston (grâce à cette fiche de Phildar) car je ne maîtrise pas le crochet !! Les boutons en liberty de La Droguerie viennent du Kaléidoscope.

Tricot 007

Le résultat est très chouette… mais le gilet est un peu grand pour Léa, qui est toute fine ! J’aurais dû garder ma première idée : la taille 8 ans. Mais bon… C’est mieux trop grand que trop petit ! Elle pourra le porter plus longtemps…

Valérie

Un cache-petit-♥

Sur les conseils (judicieux !!) de Ryun (Marcel et Olaf), j’ai commandé de la Gilliatt chez De Rerum Natura. J’ai choisi (entre autres…) la couleur « Baleine bleue ». J’ai vraiment craqué pour cette couleur ! Je l’ai choisie pour Sarah et je me suis lancée dans le cache-cœur noué de La Droguerie (de « Petites Pièces et Petits Plus », bien évidemment !).

IMG_0004

Ce modèle est très facile ! Il se tricote en un seul morceau, au point mousse.

C’était mes premières augmentations intercalaires et surtout mon premier ouvrage en aiguilles circulaires (des n°6 car je tricote assez serré).

IMG_0010

La Gilliatt est très agréable à tricoter ! Elle est souple et moelleuse, et elle devient douce au lavage. Un pur bonheur !

Je suis très contente du résultat : ce petit cache-cœur plaît beaucoup à Sarah !

IMG_0014

IMG_0017

IMG_0015

Pour apporter une petite touche colorée, j’ai également confectionné la broche souris de La Droguerie ! Sarah adore… surtout le Petit Beurre que mange la souris !!

IMG_0018

IMG_0008

Bon tricot,

Valérie

Un « bricolage » pour ma Maman !

Ma Maman garde mon toutou, la journée, quand je suis au boulot. Et… Perdita – pas très original, c’est une dalmatienne – lui a déjà dévoré 3 étuis à lunettes !!

Je voulais en trouver un chouette pour me faire pardonner, mais je n’ai rien trouvé qui me plaisait !

Alors, j’ai décidé d’en coudre un avec les moyens du bord !!

Etui_lunettes 1

Etui_lunettes 3

Je me suis inspirée du modèle que j’ai trouvé via Pinterest sur le blog de B Pomponette.

J’ai utilisé du tissu en coton acheté chez Petit Pan, Tampopo blanc, et pour l’intérieur et la fermeture, de la feutrine verte achetée chez Veritas.

Etui_lunettes 10

Etui_lunettes 12

Etui_lunettes 11

Et bien sûr, j’ai ajouté ma petite touche finale… indispensable pour la fête des Mamans !!

Etui_lunettes 13

Bonne fête, Maman ! Et Merci à David de m’avoir autant aidée à réaliser ce bel étui à lunettes !!

Bonne fête également à toutes les Mamans !!

Valérie

Et notre cadeau est fini !!

Il nous aura fallu un peu de temps, mais nous sommes venues à bout de ce petit sac !

C’est un sac réalisé à 6 mains… Nous avons dû bien nous coordonner !!

Tout notre matériel (laine, tissu et lanières) vient de chez Veritas.

Camille et Valérie ont tricoté chacune un côté du sac, en point de riz (aiguilles n°5).

Ce point a un beau rendu et de la tenue !

P1070015

Eva s’est occupée du côté couture !

Le tissu forme un rectangle adapté à la taille du sac en laine. Il a fallu le faire plus long afin de faire un ourlet qui permettait de fermer le sac.

P1070018

La petite astuce pour que ce soit plus joli : intégrer les lanières dans la construction afin de ne pas voir la fixation quand le sac est fini. Pour cela, il fallait faire deux rectangles, un grand pour le sac et un plus petit qui servirait pour l’ourlet, et glisser les lanières dans la couture pour que ce soit invisible.

Il ne restait alors plus qu’à fixer la partie tissu avec la partie laine grâce à l’ourlet !!

Et voilà le résultat !

P1070019

On a du mal à s’en séparer… On espère qu’il te plaira, Aude !

On en refera d’autres !! C’était très chouette à réaliser, et nous aimons le résultat !

Bon tricot, bonne couture,

Les Filles du 7e.

 

Le basset de Sarah

En attendant de présenter notre création commune (promis, Aude, on y travaille !!), voici le doudou de Sarah !!

lali 002

C’est lui qui m’avait fait craquer pour le livre « Doudous et poupées en tricot » de Catherine Bouquerel, présenté l’été dernier sur Abracadacraft !

Pour le réaliser, il faut des aiguilles n°2,5 et n°4, ainsi que de la laine blanche, noire et grise. Pour le blanc, j’avais un reste de laine (il n’en faut pas beaucoup) ; pour le gris et le noir, j’ai utilisé de la BC Garn Semilla de chez Thérèse. Merci, Ryun, pour le ravitaillement en gris ;-)

Tous les morceaux du doudou se tricotent en jersey. Pour le rembourrage, j’ai utilisé de la laine cardée des Bergers Cathares comme pour le doudou mouton de Léa.

lali 003

Et… pour la première fois, je suis contente de mes coutures ! J’ai aussi découvert le point de feston pour coudre les yeux.

lali 004

Pour ajouter une petite touche de couleur, j’ai cousu un petit bandana avec du tissu Petit Pan Sioux bleu.

lali 007

lali 006

Sarah est ravie de son doudou !! Et moi, je suis ravie qu’elle le soit !!!

lali 008

Valérie

Et le gagnant est …

… Une gagnante !

Il s’agit de Aude L. qui remporte le concours dont le prix est un sac extérieur tricot et intérieur tissu.Nous sommes en train de le confectionner :

Image

Nous espérons que les couleurs te plairont !

Peux-tu nous envoyer ton adresse postale au mail suivant : lesfillesdu7e@gmail.com

A très vite pour la photo finale !

Camille, Eva et Valérie.

Bon anniversaire !

Aujourd’hui, c’est les 1 an des Filles du 7e !

Un grand merci de nous avoir suivies jusqu’ici !

Et pour l’occasion, nous organisons un petit concours !

La question est très simple :

Concours_blogAvec de la laine, du tissu, nous allons confectionner un joli lot.

Pouvez-vous deviner quel sera le cadeau que l’un(e) d’entre vous gagnera ?

Vous avez jusque dimanche pour répondre :)

Parmi les bonnes réponses, nous ferons un tirage au sort.

Ci-dessous, un rapide aperçu de toutes nos créations de 2013 !

Blogs

Guêtres

DSC02978Enfin un tricot dont je suis plutôt contente !

J’ai vu ces guêtres chez une amie tricoteuse :) J’ai tout de suite craqué ! Elles sont vraiment très jolies avec ce point dentelle !

Elle m’a donc prêté le modèle, qui provient d’un vieux magazine Phildar, le numéro 807 Accessoires de mode.

Pour être assurée d’avoir un rendu aussi beau que celui de l’amie chez qui j’ai vu les guêtres, j’ai pris la même laine ! Il s’agit donc d’une laine Phildar, la Lambswool 51, couleur Flanelle.

Ce tricot se fait avec des aiguilles 3.

Le point est un point dentelle (je crois que ça s’appelle comme ça ?). Enfin il faut suivre un schéma précis composé d’un rang endroit avec des jetés et des surjets simples et un rang envers classique.

C’est très simple, il faut juste ne pas oublier de compter !

Il faut également réaliser des boutonnières. 4 sur chaque guêtre car les 4 boutons du haut sont juste là pour la déco, on ne fait pas de boutonnière pour eux.

Il y a très peu de couture à faire. Il faut juste assembler le haut des guêtres, la partie avec les 4 boutons qui décorent. Une simple couture invisible et le rendu est parfait !

Pour les boutons, je suis allée chez Atchoum, une jolie petite boutique des Marolles à Bruxelles. J’ai choisi de simples boutons nacrés mais avec un très léger motif floral dessus (trop léger peut-être car finalement il ne se voit pas une fois que je porte les guêtres :) )

Et enfin, le top pour la réalisation parfaite de ces guêtres : être accompagnée d’une très chouette série télé ! J’ai ainsi dévoré Downton Abbey et The Paradise le temps de ce tricot !

Camille

DSC02981

Le Sac à Tartine de Laouène

 

Quand la plus petite des nièces va chez la nourrice, il lui faut son nécessaire pour le goûter ! Le tout joliment transportable dans un sac à tartine.

 

La conception est ultra simple, il faut :Image

–       de la toile enduit

–       du fil

–       du papier de soie

–       du biais

–       du velcro en bande

 

 

Il faut partir d’un rectangle (le mien fait 60 cm de large sur 35 cm de haut)

Il faut plier en 2 votre tissu dans la largeur pour obtenir un nouveau rectangle de 35cm par 30cm.Image

La pliure correspondra au fond du sac à tartine. (Vous pouvez marquer la pliure sur l’envers à la craie pour facilité une des prochaines étapes)

Coudre les 2 côtés endroit contre endroit soit les deux longueurs (soit ici 35 cm).

 

Une fois cela fait, il faut donner de la profondeur au sac. Le plus simple est de lui donner une forme de triangle. Pour cela, il faut (toujours sur l’envers) faire correspondre la ligne de pliure et la couture de côté, et cela des 2 côtés.

Ces deux pointes formées, cousez une perpendiculaire pour former deux triangles, puis couper l’excès de tissu.

Si vous retournez votre pochette, vous verrez qu’elle a maintenant la forme triangulaire recherchée !

 

Reste à coudre le velcro. Attention, il faut le coudre la face rêche d’un côté du sac sur un niveau plus bas que la face douce afin de pouvoir rouler le haut du sac afin de le fermer.

Image 

Le sac est fini !!

Image

 

 

Mais, car il y a toujours un mais, on peut le rendre plus joli avec 2 astuces.

La première :

Je vous propose de faire, au niveau des arrêtes du sac, des petites pinces. Et c’est là que le papier de soir à toute son utilité !

Sur l’endroit du tissu, pliez sur lui même le sac, placez le papier de soie autour de cette pliure et cousez à environ à 0,5 cm du bord.

Image

Avec le tissu enduit, quand on le travail sur l’endroit, il a tendance à coller à la plaque de la machine, pour l’éviter, placer du papier de soie.

 

Répétez l’opération sur chaque angle.

Image

La deuxième :

Mettez du biais sur le tour de l’ouverture du sac.

Ce sera l’occasion de mettre en avant une couleur du sac.

 Image

Et voilà un petit sac à tartine !

 

Image

 

Bon appétit et bonne couture

Eva

 

 

Mouton câlin

J’ai craqué l’été passé pour ce livre présenté sur Abracadacraft ! J’avais envie de tricoter un petit doudou pour mes deux puces.

jeu de fil

Léa a choisi le mouton.

Pour le réaliser, il faut des aiguilles 3, de la laine “mouton”, du noir et du gris. J’ai trouvé tout ce qu’il me fallait chez Thérèse : pour la laine “mouton”, j’ai choisi de la Drops « Alpaca bouclé » (qui est d’une douceur incroyable !) ; et pour le noir et le gris, de la BC Garn Semilla.

mouton 004

Le corps et la queue du mouton sont au point mousse et les autres parties au jersey.

Pour le rembourrage, j’ai utilisé de la laine cardée des Bergers Cathares (merci à Ryun pour l’idée !). Pour les yeux, j’ai récupéré deux vieux boutons.

mouton 006

Il y a pas mal de coutures à faire une fois les différentes parties réalisées… Je n’aime pas trop ça… Mais j’aime beaucoup le doudou fini ! Et Léa aussi, qui le trouve tout doux et qui l’appelle… mouton câlin !

mouton 009

mouton 008

A bientôt, avec le doudou de Sarah !

Valérie

Le Pull tube

En attendant de récupérer les photos des accessoires de cet hiver, je poste un article sur un de mes premiers tricots dont je ne suis pas très satisfaite…

IMG_3012

Ce pull est le premier long tricot dans lequel je me suis lancée (avant le gilet présenté un peu plus tôt sur ce blog). C’est un modèle Phildar du catalogue automne-hiver 2011-2012 n°59.

Il est réalisé avec des aiguilles 7 et 8 et de la laine Strass Light (coloris Argent) et Phil light (coloris Eucalyptus et Mercure).

On tricote avec les 4 fils ensemble (2 Argent, 1 Eucalyptus et 1 Mercure).

Les points utilisés sont très simples : des côtes 6/2 pour commencer en bas et tout le reste est en point mousse.
IMG_3014
Il n’y avait pas vraiment de difficultés dans la réalisation de ce tricot. Par contre, une fois assemblé et porté, je me suis rendue compte qu’il était beaucoup trop large. Le modèle est voulu large donc c’est peut-être normal mais cette coupe ne me va pas du tout… Autant dire que je porte très peu ce pull.

IMG_2992

Photos de Nicolas Loisel (http://www.nicolasloisel.com/)

 

Happy new year !!!

Pour ce premier poste de l’année, voici l’écharpe-capuche de Léa et Sarah !!

IMG_4600

Le modèle vient du magazine Phildar n°77 Accessoires Addict, modèle n°56… (Merci à Camille !!!) Il se tricote en jersey et en point de riz, avec des aiguilles n°7.

J’ai emmené mes deux puces chez Thérèse où elles ont pu choisir la laine… coordonnée tout de même à leur manteau !!

Léa a choisi de la Drops Eskimo Mix couleur bleu-raisin et Sarah a choisi de la Drops Andes rose poudré.

IMG_4549

IMG_4545

Je suis ravie du résultat ! La Drops était très agréable à tricoter ! J’étais d’ailleurs à temps cette année pour les premiers froids… Pas comme l’année passée où je bloquais sur le mélange plumette-alpaga !

IMG_4552

La Drops Eskimo feutre un peu et la Drops Andes se détend pas mal, mais sans dénaturer le modèle !

Un petit bémol… Je ne suis définitivement pas une pro des coutures. Je suis encore loin de maîtriser la couture invisible !!

IMG_4559

Heureusement, Léa et Sarah ne l’ont pas remarqué ! Elles étaient enchantées toutes les deux !!! Elles ne râlent pas cet hiver quand je dis qu’il faut mettre un bonnet ;-)

Une belle année à toutes et tous !!

Valérie

Tricothon

Nous avons participé au Tricothon organisé par les smoothies Innocent et soutenu par Veritas. Pour cette action, nous avons tricoté plein plein plein de petits bonnets que nous retrouverons sur les smoothies en janvier 2014.

Tricothon-1

Chaque bouteille vendue avec un petit bonnet rapportera 0,20€ à l’asbl Compagnons Dépanneurs !

Merci à Nénène (ma grand-mère, très motivée pour ce projet) et à Gosia pour leur participation très active !!

Valérie

Tricot Lali 007

Tricot Lali 006

 

Des réserves pour l’hiver

Je regardais rêveusement les tissus Sew-be-do de Veritas depuis un moment… Ces tissus donnent envie de coudre même si on ne sait pas coudre !! J’ai donc décidé de me lancer !

Tricot Lali 001

Oh, rien d’extraordinaire : j’ai commencé par des petits coussins de lavande pour parfumer nos armoires cet hiver.

Lavande 002

C’était un travail de famille !! Nous avons d’abord taillé les lavandes et surtout récolté tous ensemble les fleurs séchées. J’ai ensuite réalisé des petits coussins – je voulais changer des sachets classiques – sur base de ce tuto.

Lavande 001

Ceux qui me connaissent savent que les machines, ce n’est pas mon fort… David m’a donc montré comment fonctionne ma machine à coudre. Et Sarah et Léa m’ont aidée à remplir les coussins !

Tricot Lali 004

Tricot Lali 002

J’aime beaucoup le résultat et je suis prête à essayer autre chose…

A bientôt donc,

Valérie

Le Poncho de plage

La couture est une histoire d’envie et de famille.

Et quand l’homme a une idée, il est parfois difficile de lui enlever de la tête.

Et quand il s’agit de kitesurf, c’est encore plus dur.

Monsieur rêvait d’un poncho qui lui permettrait de se changer au chaud et de se sécher en même temps.

Image

Je suis donc retournée à l’éponge !

J’ai choisi un joli chocolat, et monsieur avait envie d’un biais orange.

Restait plus qu’à faire un peu de couture !

Le modèle est donc tiré du site My Poncho.

Il m’aura fallu du temps pour m’y mettre, mais c’est fait ! Le modèle est hyper simple à concevoir. Il s’agit de 2 carrés pour le devant et le dos, de 2 rectangles pour les bras et d’un rectangle pour la capuche.

3 mètres de couture et 1,5 mètre de biais plus tard l’homme a pu l’essayer !

Image

Mais, car cela aurait été trop beau sans mais…

Il n’est pas assez large pour permettre au kitesurfeur de se changer sous le poncho…

Et là, bah après toute cette couture… j’ai pas envie de tout défaire pour tout refaire…

Mais (deuxième mais très important), l’homme a décidé que ce poncho devenait le sien, et qu’il allait faire en sorte de le transformer !

Image

Je suis rentrée chez mes parents un week-end et en revenant le dimanche soir, l’homme avait transformé son poncho en une chose incroyable !

Image

Un poncho écureuil volant !

Image

Il avait ajouté astucieusement des fermetures éclair d’un mètre de long sous les bras. Et quand on les ouvrait, cela faisait apparaître un losange en éponge ce qui agrandissait le poncho et lui permettait de se changer à l’intérieur sans être étriqué.

Il aura fallu nos deux têtes et nos 4 bras pour arriver à ce poncho de plage !

Image

Maintenant reste plus qu’à kiter !

6313_466729913417445_418215599_n

 

Bonne couture !

Eva et l’homme !

Du jersey, du jersey… Encore du jersey…

1,30 m de jersey sur 55 cm pour cette étole transformable de La Droguerie, avec tout de même des bords en point mousse !

Tricot Lali 079

Je n’ai pas utilisé la laine du modèle (mélange Alpaga et Plumette). J’ai préféré de la Rowan creative focus worsted, couleur Nickel, achetée chez Be Creative.

Tricot Lali 004

Elle est très agréable à tricoter et… sera bien chaude pour l’automne ! J’ai utilisé 4 pelotes de 100g pour ce modèle tricoté avec des aiguilles n°5.

Pour les boutons – il en faut 8 – j’ai craqué pour des boutons Petit Pan : des boutons en tissu plats Fleurs des îles gris S.

Tricot Lali 018

Tricot Lali 086

Ce modèle est très facile à réaliser, juste un peu long !! Mais il a l’avantage de pouvoir se porter de plusieurs façons !

Tricot Lali 065

Tricot Lali 061

Tricot Lali 066

Tricot Lali 084

Il est parfait en écharpe, en châle ou même juste « en manches » ! Il est idéal pour les frileuses… comme moi ;-)

Valérie

Les coccinelles de Camille

Lors d’une de nos virées shopping, Camille était à la recherche d’une petite pochette pour son sac à main, elle avait craqué pour plein de petites choses, mais, grosse maline que je peux être , je lui avais dit « Je peux te la faire si tu veux ! »….

Et me voilà parti dans une galère sans nom…

Nous avons tout acheté chez Véritas :

– tissu à coccinelles

– passepoil

– fermeture éclair

Pour la doublure, un restant de beige était idéal.

ImageLa première étape fût de couper le tissu à la bonne taille. Je me suis servie d’une forme en carton pour arrêter de reproduire à la règle. (Je me suis déjà trompée plusieurs fois de quelques millimètres, et je préfère pour les petits modèles faire des patrons en « dur »). Pour une découpe propre et précise, j’utilise toujours mon cutter rotatif, c’est très pratique !
J’ai fait 4 pièces : 2 dans le tissu extérieur et 2 dans la doublure.

La deuxième étape, j’ai cousu en une fois : 1 doublure et 1 tissu sur chaque pan de la fermeture éclair.

ImageLe pied de biche pour fermeture éclair est obligatoire ! Il est facile d’utilisation. La couture est sur l’envers comme cela elle ne se voit pas. J’ai ajouté une couture sur l’extérieur pour bien écarter le tissu de la zipette et faire une jolie ligne.

MATOS 1

Pour la troisième étape, la fixation du passepoil tout autour de la pochette, j’ai d’abord cousu le tour de la doublure, je l’ai fermé à l’intérieur en quelque sorte. Puis j’ai fixé au bâtit l’extérieur sur la doublure comme ceci :

COTE 1

Ensuite, j’ai posé le passepoil, puis recouvert par l’autre tissu, toujours au bâtit !

passepoilPour garder les tissus tendus, afin de ne pas avoir de surprise au moment de l’ouverture de la zipette, j’ai gardé fixé les tissus en place au niveau de la fermeture éclair pour éviter les plis grâce à de petites pinces :

fixation passepoil

Une fois tout cela bien fixé, il ne restait plus qu’à ajouter les petits renforts sur les côtés : des petites pièces que j’ai faites pour renforcer les extrémités de la fermeture éclair. J’ai souvent eu dans des vêtements achetés, des coutures qui lâchaient sur ces extrémités. Je veux éviter cela, grâce à ces pièces.

Piece cote

J’ai tout cousu en une seule couture qui fait tout le tour pour un résultat final net et propre.

C’était simple, jusqu’au moment où j’ai fixé les tissus sur la fermeture éclair, c’est là qu’est apparue la vrai difficulté. Je n’arrivais pas à comprendre comment fermer cette pochette sans passer par un couture extérieur. J’ai préféré continuer sur cette lancée, mais je sais que la prochaine fois, je réfléchirai mieux à cette construction et pourrais faire cette même pochette sans couture apparente.

Detail fini

Malgré le temps que j’ai mis à la faire, Camille est contente et une petite pochette unique !

Elle peut y ranger tous les accessoires dont elle avait besoin !

FINI

Allez, j’y retourne !

Bonne couture !

Eva

Snood à torsades

P1000717Lors d’une de mes nombreuses visites à la boutique Phildar, je suis tombée sur le kit pour réaliser ce snood qui m’avait l’air bien doux et confortable.

Le kit était composé du modèle, de 4 pelotes de laine Vison couleur Hermine, et d’aiguilles 5.

Les points utilisés sont les côtes 2/2 et les mailles croisées pour réaliser des torsades. Mes premières torsades !

J’ai eu quelques difficultés au début à faire de belles torsades régulières mais une fois le truc compris, ce snood ne présente pas de difficultés et monte assez rapidement.

Comme on tricote avec des aiguilles normales, et non circulaires, il faut à la fin faire une couture invisible.

Le résultat est un peu moins beau que sur le modèle (bon, c’est sûrement parce que mes torsades ne sont pas encore parfaites). La laine n’est pas si douce et, au début, le col est très serré donc j’avais du mal à le porter ! A force, il s’est détendu et ça va mieux mais du coup l’air froid passe quand même.

Camille

P1000726e

La Cape capuche

bande_pour article_blog-10

Extrait du même ouvrage que le modèle du col bleu (Petites Pièces et accessoires T.1 de la Droguerie), le col capuche est réalisé avec un mélange d’Alpaga et de Plumette achetés à la boutique de la Droguerie à Lille et est tricoté avec des aiguilles circulaires 5.

Les points utilisés sont du jersey et du point mousse avec des augmentations intercalaires : il s’agit de prendre le fil du rang précédent entre 2 mailles et de le tricoter en le tordant. Pour comprendre cette augmentation, je me suis aidée de cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=cNQmbyemSd4

L’augmentation intercalaire crée un joli petit motif discret qui fait penser à des épis.

cape capuche 5

Etrangement, on commence ce tricot par le haut du col, puis on fait les augmentations pour faire le bas du col.

Le seul problème que j’ai eu sur ce modèle, c’est quand j’ai rabattu les mailles pour terminer le tricot : lorsque je rabats mes mailles, je sers trop, donc le dernier rang est assez serré au lieu d’être lâche ce qui fait que le col me sert un peu au niveau des bras.

La laine est aussi pas très facile à tricoter, surtout la plumette.

Sinon, je suis très contente de ce modèle ! Le rendu est beau et il est très confortable à porter ! Par contre, il n’est pas très facile à mettre sous un manteau comme il descend assez bas mais n’a pas de manches.

Camillecape capuche 1Photos de Nicolas Loisel (http://www.nicolasloisel.com/)

Versatile Blogger Award

Jolie surprise de découvrir que Petite Sittelle nous a décerné un Versatile Blogger Award !! Cela nous a fait plaisir d’être retenues dans ses blogs à découvrir !! Nous tenons à la remercier !! N’hésitez pas à jeter un œil sur son blog !!

the-versatile-blogger-award

Pour commencer, nous devons nous dévoiler un peu…

Voici donc 7 choses sur nous :

1 – Nous sommes trois collègues, devenues amies, devenues des addicts de la couture, du tricot et du crochet !

2 – Nous avons de nombreuses collègues (et amies) qui ont la même addiction…

3 – Nous avons un défaut commun : la gourmandise ! Notre phrase quotidienne à 9h47 : « Où déjeune-t-on ce midi ? » !!!

4 – Une précision sur Camille : Je suis une expat en mal de sa Normandie !

5 – La phrase d’Eva : « O.K., je suis un boulet, j’ai oublié les tasses et les essuis… »

6 – Une précision sur Valérie : J’ai la phobie des grenouilles !!

7 – Nous espérons partager encore de nombreuses créations avec vous !!

 

Et voilà les 15 blogs auxquels nous décernons à notre tour un Versatile Blogger Award !!

http://marcel-et-olaf.blogspot.be

http://des-brides-et.blogspot.be

http://sandrineandco.canalblog.com

http://enviedautrechose.canalblog.com

http://lacabanedelilou.canalblog.com/

http://minadeacoudre.canalblog.com/

http://romanemone.canalblog.com

ttp://koklyko.over-blog.com/

http://www.aplatecouture.fr/

http://perlipinpin.blogspot.be/

http://sanaeishida.com/

http://bysandrahand.canalblog.com/

http://joliesbobines.wordpress.com/

http://charlotteauzou.wordpress.com/

http://melamelo.canalblog.com/

Bonne découverte !!

Camille, Eva et Valérie

C’est la rentrée !

Pour soutenir toutes les mamans qui ont passé une semaine difficile, voici un joli petit haut plein de gaieté !

Je me rue sur les petits patrons de Deer and Doe ! Les tailles sont parfaitement ajustées.

Patron L’amie Ryun de Marcel et Olaf m’a offert un restant de tissu de Petit Pan qu’elle avait utilisé pour faire des coussins.

Un tissu de tapisserie me direz vous !

TissuMais pas du tout, une petite merveille sur fond blanc : de jolies petites fleurs rose fluo et orange accompagnées de feuilles bleu canard.

Pour le modèle Datura, c’était parfait !

Il ne restait plus qu’à trouver le bon tissu complémentaire.

Pour l’accompagner, j’ai choisi un tissu trouvé chez Promod stock à Roubaix. (Le pays des soldes !). La dominante de ce top serait le blanc, rien de mieux pour faire ressortir le bronzage de l’été !

 

Le matériel nécessaire :

–       Le tissu Petit Pan

–       Le Tissu Blanc de Promod

 

Pour ajouter un peu de fantaisie :

–       Un biais Petit Pan (comme le tissu) : entoure l’encolure et le bas du Top

–       Un passepoil bleu canard : délimite nettement les parties haute et basse de la Datura.

–       3 boutons bleu canard pour le dos

Devant_Details Le tissu blanc était transparent, du coup je l’ai doublé sur l’ensemble des pièces à part le Dos bas.

 

Découpe du patron faite, coupe du tissu effectué, surfilage réalisé, ne restait plus qu’à assembler et coudre !!

Devant_carte J’ai utilisé pour la première fois mes supers ciseaux cranteurs !! J’ai pu faire de jolis arrondis : les crans permettent d’alléger les coutures que l’on retrouve entre les épaisseurs (tissus et doublures)

 

La construction était très simple grâce aux explications. Il n’y a que 7 morceaux de tissus, on ne risque pas de se perdre !

 

On commence par le haut qui comporte les bretelles : (4 morceaux doublures comprise)

La grosse difficulté pour moi fut l’assemblage des bretelles du devant et du dos. Là, plus personne… Le Blackout complet…

J’ai mis un temps fou à comprendre comment il fallait procéder.

D’ailleurs, je ne suis toujours pas sûre d’avoir compris.

J’ai donc fait un peu à ma sauce, car vraiment, j’ai eu un blocage sur les explications. Même le dessin  ne m’a pas aidé…

Ensuite, j’ai placé le petit passepoil pour créer une démarcation net dans le dos.

Pose-BiaisSur le devant, cette ligne bleu canard apporte une touche de couleur et souligne la ligne haute des seins.  Elle délimite la partie haute de ce joli top.

 

Il fallait ensuite assembler le haut et le bas. J’ai pris le parti de fermer le dos, les boutons sont là pour faire joli, il n’y a pas de boutonnière.

J’ai mis les boutons sur l’arrière et cousu le biais sur l’ensemble du bas de la Datura.

Boutons

Fini !

 

Ce qui est agréable avec ce patron, c’est qu’il y a plusieurs possibilités de découpe.

J’ai choisi la forme arrondie, mais l’on peut très bien réaliser une forme de son choix : court devant, long derrière, inversé, faire une répartition égale…

Le col peu également (vous le trouverez dans le patron) être type Claudine, ou encore en dents de scie. Le mien est rond dans ajout de col.

Dos_Carte

Laissez faire l’imagination !

 

Allez, j’y retourne !

Bonne couture !

 

Eva

 

 

 

Le boléro des vacances

J’avais craqué pour deux couleurs de Rowan softknit cotton au salon Creativa (chez Be Creative), en mars… et j’ai pris les deux !! Avec la rouge, j’ai fait un caraco pour Sarah. J’avais envie de faire un modèle différent avec la bleue, pour Léa. J’ai opté pour le Boléro « Bobi » de La Droguerie.

Vacances au Canada 2013

Il me fallait un modèle facile à faire en vacances. Je l’ai tricoté en grande partie sur les routes du Canada. Ce modèle est en effet très simple et il se tricote en un seul morceau.

Il faut des aiguilles 4 pour les côtes 1/1 (mes premières !!) et des aiguilles 5 pour le reste du tricot, qui se fait en jersey. J’ai utilisé un peu plus de 3 pelotes de 50g pour la taille 6/8 ans.

Les coutures sont très faciles : il suffit de replier le tricot en deux et de coudre les côtés.

IMG_3995IMG_4006IMG_4007

Je suis très contente du rendu… et Léa aussi !! C’est ce qui me fait le plus plaisir ;-)

IMG_3954IMG_3945

Et… cette fois, je n’ai pas fait le boléro de sa poupée avec les restes de laine : j’ai dû commencer par ça ! Léa était impatiente d’en avoir un pour la sienne aussi ! Ce modèle est donc une réussite !

IMG_3944IMG_3942IMG_3935

Valérie

Le caraco des premières fois

bande_pour article_blog-10

J’ai craqué pour de la laine au salon Creativa, en mars, et je ne savais pas quoi en faire : de la Rowan softknit cotton rouge. J’avais envie de me lancer dans quelque chose d’un peu plus complexe : j’ai choisi de faire un caraco pour Sarah.DSC02451

Le modèle est celui des « Petites Pièces et Petits Plus signés : La Droguerie » (j’adore les modèles de ce livre !!).

IMG_2886

Le tuto est fait pour de la laine Récup, j’ai donc dû l’adapter un peu à la Rowan softknit cotton. J’ai utilisé un peu plus de 3 pelotes de 50 g pour la taille 8 ans en tricotant avec des aiguilles 5. Ce modèle se tricote en un seul morceau, au point jersey, avec quelques touches de point mousse.

DSC02491

J’ai beaucoup aimé tricoter ce caraco car j’ai dû réaliser pas mal de choses pour la première fois ! J’ai beaucoup appris en le réalisant : les augmentations pour les petites manches, les diminutions, le surjet simple, le surjet double, les boutonnières et les mailles en attente !!

J’ai trouvé de précieuses vidéos sur YouTube pour m’aider à trouver comment faire tout ça.

IMG_2877

IMG_2871

IMG_2865

Les boutons « Pomme » viennent de chez Petit Pan. Je les avais achetés sur un coup de coeur !!

Le petit plus ? La petite étiquette « Made with love ♥ » achetée sur Etsy, posée grâce à du thermocollant double face acheté chez Veritas.

IMG_2887

Et… pour faire plaisir à Sarah, comme il me restait un peu de laine, j’ai fait un petit boléro pour Clara, sa poupée, en adaptant le modèle trouvé ici.

IMG_2874

IMG_2858

Valérie

Col bleu

319457_10151939788225556_422012900_n

Après la toute première écharpe que j’ai mis 1 an minimum à tricoter, et motivée par Ryun pour me lancer plus sérieusement dans le tricot, j’ai décidé de faire un simple col de la Droguerie issu d’un de leurs ouvrages : Petites pièces et accessoires T1.

Ce col se tricote avec des aiguilles 12 et de la Kid Mohair (achetée au Kaléidoscope), une très belle laine mais qui n’est pas évidente à tricoter car elle s’effiloche beaucoup.

On commence en tricotant en jersey le bas du col qui retombe sur les épaules puis on fait des diminutions et on tricote le haut du col en côtes 2/2.

C’est un col très simple à réaliser et qui monte vite mais comme c’étaient mes premières diminutions, j’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois avant de les faire correctement.

P1020180_03

Avec le temps, je trouve que ce col se relâche trop et il n’a plus tellement de forme. C’est dommage car initialement il était vraiment beau et confortable !

 

Camille

La première et pas la dernière !!

Quand mariage il y a, robe il faut…

Donc pour le mariage de Des Brides et… je me suis lancée ! Et oui, c’est la première chose que j’ai faite pour moi, rien que pour moi.J’aurai mis du temps à passer le cap, mais ça y est, je l’ai fait !

J’avais vraiment peur de créer pour moi. J’ai commencé par les sacs qui sont les plus faciles pour la plupart. Puis les vêtements pour bébé étaient l’étape 2 et maintenant il va bien falloir se lancer et faire des choses pour les « Grands ».

EntièreDu coup, pour cette première, j’ai choisi un modèle classique, dit de niveau débutant, mais qui avait sa pointe d’originalité : un magnifique dos !!

Il s’agit de la Robe Belladone de Deer&Doe.

Pour le tissu, je suis allée au kaléïdoscope, comme d’hab me diraient certaines…

J’ai pris le parti de faire ce modèle avec 2 tissus différents, et des ornements voyants :

Dos détail

– Pour le haut, le dos bas et la jupe c’est une toile de coton assez légère bleu/vert. (Par contre, il froisse facilement… Une heure de voiture aura eu raison de la dizaine de minutes de repassage… Je suis arrivée toute plissée)

– Pour le dos Haut, les poches et la ceinture, c’est un joli Liberty à fleurs avec un rappel du bleu/vert dans les pétales.

– Pour le biais, un crème clair qui est en accord avec le fond du Liberty.

– Pour la fermeture éclair, je suis allée chez Véritas à Louise. Je l’ai prise beige en accord avec le Liberty également.

Copie, pose et découpe du patron et du tissu étaient très simple. J’ai juste rallongé la jupe car je ne suis pas fan de mes jambes, donc je les cache un peu plus.Patron

Après avoir tout surfilé, le montage s’est effectué sans accro. Juste les poches, comme c’était mon premier modèle « à suivre », je n’étais pas en totale confiance avec ce qui était écrit. J’ai donc tout bâti à la main avant de coudre…

PocheJe l’ai même essayée avant de la coudre, car j’avais peur d’avoir loupé une instruction ou une information importante. Et en fait, tout était OK.

J’ai donc tout cousu, sans aucune angoisse.

Une fois fini, vers 14h30, soit une heure avant le départ pour le mariage, je me suis rendu compte qu’elle était trop longue et que toute cette masse bleu/vert de tissu uni ne rendait rien, mais alors rien du tout…

DSC_5449

Du coup, j’ai coupé dans la masse, avec mes gros ciseaux, je me suis attaquée à cette jolie robe qui n’avait rien demandé !

J’ai fini cette robe environ 15 minutes avant de partir pour le mariage, j’ai même pas pris le temps de poser les pièces « parmentière » de la robe (le bas de la jupe), j’ai mis du biais à la place. Faut dire que comme je l’avais découpé au dernier moment, le biais cachait bien la misère de mon tissu non surfilé…

Au final, cette robe est très jolie, mais avec les tissus que j’ai choisis je ne trouve pas trop d’occasion de la mettre. Je vais sans doute la raccourcir pour en faire une tunique à porter avec un jean.

Dos entierIl faut également que je fasse des progrès pour les finitions, et que j’arrête de faire des choses la veille pour le lendemain !

Quant au modèle, je vais le refaire d’ici peu car j’ai eu des idées de modifications à apporter au patron, et puis je progresse doucement mais sûrement ! Mais je vous montrerai cela dans un prochain post…

Bonne couture !

Eva

Une dernière touche d’hiver…

… puisque le printemps arrive cette semaine : le bonnet jersey de La Droguerie (« Petites Pièces et Petits Plus signés : La Droguerie »)…

Ce bonnet se tricote avec un mélange d’Alpaga et de Plumette (acheté au Kaléidoscope) et des aiguilles 5.

DSC02125

Je préférais le rendu avec des aiguilles 4 et je tricote plutôt serré… j’ai donc dû adapter le modèle car j’avais beaucoup plus de mailles.

Comme c’était mon tout premier bonnet (et mes premières diminutions !!), cela m’a pris un peu de temps… d’autant que je n’aime pas trop tricoter ce mélange Alpaga / Plumette !

Mais je suis très contente du résultat. Même de la laine, car je la trouve douce et onctueuse.

DSC02164DSC02180

Le petit plus… Un petit bouton en Liberty de La Droguerie (acheté au Kaléidoscope également !) au sommet du bonnet.

DSC02169

Léa et Sarah sont ravies !

IMG_5305

DSC02179

Et elles remercient Mamy et Arrière-Mamy (Nénène pour les intimes) pour la belle et looooongue écharpe assortie à leur bonnet !

Valérie

DSC02668

Le gilet maudit…

Après un an passé à tricoter (peut-être même un peu moins), j’ai décidé de faire plaisir à ma mère et de lui tricoter ce qu’elle voulait. On a feuilleté un magazine Phildar et elle me propose donc de lui faire un très beau gilet issu du catalogue 59 automne-hiver 2011-2012. Il avait l’air tout simple : côte et jersey, avec des diminutions.

J’ai donc acheté le matériel : aiguilles 2,5 – 3,5 – 4 + un mélange de Phil Light (couleur Poivre il me semble) et de Strass Light (couleur Gypse).
Je commence à tricoter le dos, puis les deux demis du devant. Jusqu’ici tout allait bien. J’ai ensuite fait les manches où, une fois finies (en ayant pourtant pris les mesures des bras de ma mère), j’ai bien senti que ça risquait d’être trop court… Mais, à moins de tout recommencer, je ne pouvais pas vraiment corriger ça. Le dos et les demis m’ayant déjà pris beaucoup de temps, je n’avais vraiment pas le courage de recommencer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai aussi eu quelques soucis avec la bande d’encolure que j’avais fait trop longue en pensant qu’elle devait aussi venir au-dessus des bandes de boutonnage. Ça, je l’ai quand même recommencée même si c’était vraiment pénible parce que ce n’était que de la côte, donc beaucoup plus long à tricoter que du jersey.

J’ai fini avec les bandes de boutonnage. Et je dois avouer que mes années de lycée option scientifique doivent être bien loin derrière moi car j’ai dû recalculer plusieurs fois pour savoir à quel niveau j’allais faire les trous pour les boutons et j’ai donc plusieurs fois dû détricoter (sur le modèle, ce sont des boutons de pression, mais on n’aimait moins ça que de vrais boutons). Je les ai aussi faites plus larges car le gilet me semblait un peu trop petit et aurait été difficile à fermer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au final, une fois l’ensemble monté (je n’ai pas rencontré de difficultés sur le montage, OUF !), le gilet était en effet un peu trop court… Au niveau des manches mais aussi au dos et devant… Pourquoi ça ? Tout simplement parce que je déteste perdre du temps à faire des échantillons et que je n’en ai pas fait ici…

La solution a été, comme vous pouvez le voir sur les photos, de ne pas en faire un gilet classique que l’on ferme au milieu mais un gilet qui reste ouvert avec un petit nœud en haut. Ma mère a fermé les boutonnières (oui, j’étais tellement déçue du tricot sur lequel j’avais bien passé quelques mois que je ne voulais plus rien faire dessus…) et on n’a pas mis les poches comme sur le modèle.

Heureusement que depuis je lui ai fait un très beau bonnet dont je suis contente pour me rattraper du gilet !

J’éponge, tu éponges, elle éponge….

Un nouveau né dans une famille, ça se fête ! Pour célébrer l’arrivée de la petite Lucie, rien de mieux qu’un joli petit peignoir pour qu’elle n’attrape pas froid…

J’ai beaucoup navigué avant de trouver un modèle qui me plaisait. Et puis, je suis tombée sur une explication de kimono que j’ai testé avec un simple coton pour la Marilou de Marcel.et.Olaf, et cela rendait plutôt bien. (Bon, j’ai fait une taille beaucoup trop grande pour Marilou donc vous ne verrez rien pour l’instant ! ) Du coup, pour la petite Lucie, j’ai repris ce même modèle, mais je l’ai doublé avec un intérieur en éponge.

kimono de LucieJ’ai acheté le tissu à la Maison Dorée et au Kaléïdoscope. Il faut du biais afin de réaliser toutes les finitions et les petits lacets qui permettent la fermeture du kimono. (promis, dans un prochain post, je vous dévoile comment on fait du biais !)

L’éponge est une matière très agréable à travailler, seulement il faut bien la surfiler car elle a tendance à laisser des peluches partout !! Il faut aussi prendre en compte son élasticité qui offre parfois des surprises…

J’ai donc réalisé 2 kimonos de la même taille : un en coton et un en éponge. Pour celui en éponge, j’ai pensé à le faire un peu plus long sauf au niveau des manche, comme cela, je pouvais réaliser un ourlet sur le bas du kimono pour fixer l’ensemble. Une fois chaque pièce réalisée, il ne reste plus qu’à glisser l’éponge dans le coton. Pour fixer les deux ensemble : en bas il y avait l’ourlet et pour le col et les manches, il y avait le biais.

P1050608Il a vraiment un super rendu, et on a envie de se lover à l’intérieur. (Je réfléchis à une adaptation pour adulte…)

Attaches du peignoirComme il me restait de l’éponge, j’ai également fait une grande serviette pour Lucie, celle pour les bébés, avec une capuche. Le modèle est très simple, il s’agit d’un carré d’éponge au coin arrondi avec dans un des angles, un triangle d’éponge qui permet de faire une capuche.

Serviette et PeignoirPour les angles arrondis, j’ai utilisé un bol que j’ai placé aux 4 coins du carré de tissu. Puis j’ai découpé grâce à un outil magique : le cutter circulaire ! J’ai obtenu des angles ronds identiques et parfaitement nets.

P1050614J’ai doublé la capuche avec le même tissu que le kimono pour que cela créé un ensemble de bain. Une fois la capuche fixée, je me suis attaquée au tour en biais…. Autant vous dire que poser autant de biais en une fois, c’est pas simple… ça dépasse de partout, j’ai mis un temps fou à tout positionner correctement !

J’ai appris la technique du biais invisible qu’après… Dommage, elle m’aurait été utile !

ServietteBref, une fois fini, je me suis amusé à construire une petite housse pour ces accessoires de bain. J’ai travaillé avec de la toile cirée. Magique ce tissu !! Pas besoin de surfiler !!

Il faut savoir qu’en général, le surfilage, c’est l’homme de la maison qui le réalise quand il est disponible. C’est la seule chose qu’il est autorisé à faire avec ma machine… J’ai tellement horreur de surfiler que ça m’arrange !

J’ai fait un simple cube que l’on ferme avec un petit ruban.

Emballé...Petite chose à savoir sur la toile cirée : ça colle… Le côté plastifié colle à la machine et parfois les griffes ne suffisent pas à le faire avancer. Du coup, j’utilise du papier de soie (celui que tous les magasins utilisent pour protéger les vêtements, la vaisselle, …) On coud les pièces avec ce papier, et il suffit de le déchirer une fois le travail fini ! Astucieux, non ?

le petit caeau de LucieEt voilà le travail ! Dit comme cela, on dirait que je l’ai fait en dix minutes, mais ça m’a tout de même pris du temps, il fallait que les tailles soient vraiment identiques et que le biais fixe bien l’ensemble et j’ai tout bâti avant de coudre.

Mais je dois dire que je suis assez fière du rendu et que j’ai très envie de retravailler l’éponge, surtout qui m’en reste un bout !!

Bonne couture,

Eva

Bonnets de l’hiver

Premier modèle

 IMG_2631

J’ai trouvé dans le catalogue Phildar n°77 (accessoires de l’hiver 2012-2013) le modèle d’un bonnet que j’ai tout de suite adoré ! Ma mère m’avait justement demandé de lui en tricoter un. Elle m’a donc dit quelles couleurs elle souhaitait, on est donc parties sur du fil Phildar : la Partner 6 en Camel et Écru.

Ce modèle se tricotait avec des aiguilles à double pointe 5,5, c’est la première fois que j’en utilisais et j’avais un peu peur que ce soit plus complexe, en fait c’est très simple, ça revient au même que des aiguilles circulaires. Cela permet juste, quand il y a des changements de couleur sur des rangs impairs, de pouvoir reprendre le tricot de l’autre côté. On commence également le tricot avec des aiguilles normales 3,5.

Les points utilisés sont les côtes et un point fantaisie pour obtenir les petits épis (qui est en fait un jersey avec de petits ajouts pour les épis).

IMG_2634

Malgré les explications assez claires du catalogue, j’ai détricoté au moins 3 fois ce que j’avais fait avant de bien faire apparaître les épis. C’est de ma faute, je lisais trop vite les explications et je n’avais pas vu qu’il fallait faire passer le fil devant ou derrière la maille pour les épis suivant si on était à l’endroit ou à l’envers du tricot (et j’ai mis un peu de temps à comprendre que je problème venait de ça).

Une fois que ça a bien été intégré, ce modèle est ultra simple ! Et le rendu donne vraiment bien ! J’ai depuis eu 2 autres commandes pour ce modèle !

Deuxième modèle

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ça faisait assez longtemps que j’avais repéré ce modèle dans le catalogue Phildar n°58 (accessoires de l’hiver 2011-2012). Je le trouvais plutôt original dans sa coupe. Et en étudiant le modèle, je me suis rendue compte qu’il était très facile à réaliser.

Ce bonnet est tricoté en Partner 6 également (j’adore cette laine ! Elle est douce et vraiment agréable à tricoter), j’ai choisi de le faire en couleur Marine. Et on utilise des aiguilles 5 et 6.

Le point utilisé est du jersey endroit et du jersey envers. On alterne en fait 3 rangs de chaque (c’est ce qui donne ce relief), en commençant un bout avec des aiguilles 5 et en terminant le bonnet avec des aiguilles 6. Il n’y a même pas de rétrécissements à la fin, on fait juste une couture en croix au bout.

C’est un modèle très rapide et facile à réaliser avec pourtant un rendu original.

Camille

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Col ou snood ?

Pour avoir bien chaud en cette fin d’hiver, j’ai décidé de me tricoter un col, le col en jersey endroit / envers de La Droguerie (« Petites Pièces et Petits Plus signés : La Droguerie »).

Ce col se tricote avec de la Kid Mohair (achetée au Kaléidoscope), avec des aiguilles 8. J’aime beaucoup tricoter cette laine. Elle est douce et moelleuse… et le tricot monte assez vite !!

DSC02147

Le point utilisé est le jersey, mais tous les 8 rangs il faut alterner avec 1 rang envers sur l’endroit ou 1 rang endroit sur l’envers. Cela donne à chaque fois une petite vague qui donne du relief au jersey.

DSC02446

Je me suis trompée dans le calcul de mon échantillon… et j’ai fait un col plus long !! Résultat : un snood tout doux et vraiment bien chaud ! C’était bien agréable pour cet hiver qui ne finissait pas…

Valérie

DSC02163

Etole au point de jours

376330_10151939790050556_1583678160_nC’est sur la commande de ma sœur que j’ai réalisé cette écharpe de Marie Claire dont j’ai trouvé le modèle sur Ravelry et que j’ai acheté au Kaléidoscope.

C’était la première fois que je testais d’autres points que le mousse, le jersey ou la côte. Et je suis plutôt contente du résultat !

Cette écharpe a été réalisée avec des aiguilles 6 et, pour la laine, de la Cascade 220 Heather Gris/violine (achetée sur Laine et Tricot).

Le point utilisé est un point de jours 283668_10151939801440556_1665067743_nimitant la broderie. On enchaîne un rang endroit avec des jetés, un rang envers simple, un rang endroit avec des surjets doubles et pour finir un rang envers simple.  On apprend très rapidement ces nouveaux points qui ne présentent pas de difficultés. Par contre, il ne faut pas être trop distraite au début dans l’enchaînement des jetés ou des surjets et il m’est arrivé plusieurs fois de rapprocher trop deux jetés ou deux surjets et que le motif se décale du coup un peu.

J’ai tellement aimé ce modèle que je l’ai réalisé également pour moi, avec de la Cascade Heather Vert/Turquoise.

Camille

481288_10152677828675556_1090462412_n

Le Jersey de l’Amie Ryun

« Mais non, le jersey ça va être super simple ! » dixit moi…

L’affaire a commencé quand l’amie Ryun m’a montré ce magnifique modèle Doly. Vous trouverez le tuto ici :

http://presdacapulco.canalblog.com/archives/2012/05/17/24264715.html

Le jersey de l'Amie Ryun

J’ai choisi un joli jersey à maille fine rayé beige et blanc qui vient de La Maison Doré à Bruxelles.

http://www.maisondoree.be/

Le joli jersey rayé

L’explication est bien faite, j’ai juste mis un peu de temps pour comprendre comment calculer la ceinture en fonction de la taille de Ryun. J’ai reproduit le modèle sur du papier de soie.

Le plus dur était de couper et de coudre le tissu sans le tendre pour éviter qu’il ne soit difforme une fois fini.

Je dois avouer que je n’ai pas fait le surfilage, j’ai confié cette tâche à mère, bien plus expérimentée !

L’erreur que j’ai commise dès le départ c’est de ne pas faire de bâti. (Bâtir = Coudre à la main pour construire le projet avant de le coudre à la machine. Cela permet de maintenir les tissus entre eux à la place des aiguilles et de vérifier la fiabilité du projet). C’est une belle leçon. Depuis, je fais des bâtis !

Si le tissu avait été du coton, je l’aurais fini rapidement… Mais le jersey n’est vraiment pas mon ami pour l’instant. Mais bon, son avantage est sa douceur, il est agréable au toucher on croirait une seconde peau.

J’ai fini ce haut en environ un an… Ryun devait l’avoir pour l’été 2012, et bien nous sommes en avril 2013…

Les petits plis aux épaules

Il aura fallu que je l’ajuste car l’encolure était trop grande. J’ai réalisé des plis au niveau de chaque épaule : deux plis qui se touchent par le bout.

Bon, elle ne le porte toujours pas ! Mais surtout parce qu’il fait froid.

Il fait encore trop froid.... mais idéal pour l'intérieur !

Pour l’instant, je ne suis pas prête à y retourner. Là, je me lance dans des tissus moins vivants !

Mais je suis sûre que j’y reviendrai un jour, quand j’aurai des années d’expériences !

Bonne couture !

Eva

 

P.S : Merci à Jojo pour les photos !

Echarpe à franges

Après mes 6 écharpes au point mousse tricotées pour les ponchos de Léa et Sarah, j’ai eu envie de me tourner vers le jersey.

J’ai donc décidé de faire une looooongue écharpe pour David.

J’ai choisi la laine « Lang / Mille colori big », dans la couleur « Grigio ». Elle se tricote avec des aiguilles 9.

DSC01040

Pour la largeur, j’ai monté une quarantaine de mailles.

Par contre, j’aurais aimé la faire un peu plus longue, mais David la préférait comme ça.

J’aime beaucoup cette laine, avec ses dégradés de bleu et de gris. Cela permet d’avoir plein de nuances, sans changer de laine !

DSC02127

Pour les finitions, j’ai eu envie de mettre des franges. J’ai trouvé comment faire dans le livre « Apprendre à tricoter » (Marie Claire éditions).

J’aurais aussi aimé faire les franges plus longues, mais c’est David qui a choisi la longueur… Après tout, cette écharpe était pour lui…

DSC02131