Premières coutures

Le titre est un peu mensonger, car ces projets ne sont pas les tout premiers en couture.
Il y a quelques mois, une amie m’a fortement motivée à me lancer dans la couture et m’a enseigné les rudiments. Avec elle, j’ai réajusté des rideaux, et j’en ai fait d’autres de A à Z.
Un peu plus tard, j’ai fait un coussin avec ma grand-mère. Elle m’a tout de suite appris à coudre les fermetures éclair ! C’était un chouette projet mais je n’ai plus retouché à ma machine depuis et j’avais un peu tout oublié.

Mon amie m’avait plusieurs fois parlé des cours de couture incroyables qu’elle avait pris avec Vanessa, à la boutique Wonderland de Bruxelles.

C’était toutefois un petit budget et j’ai attendu l’occasion de Noël pour me les faire offrir : 2 cours de 3h pour apprendre les bases et faire deux projets que voici : un coussin et un sac.

Les cours de Vanessa sont en effet très clairs, précis, et captivants.

img_7950

Pour le premier cours (le coussin), j’ai réappris la base. Droit fil. Epinglage du tissu sur le patron, découpe. Repassage. Couture droite, ourlets. Couture sur relief.

Pour ce premier projet. J’ai choisi un tissu fin, donc plus souple.

J’ai malheureusement oublié de vérifier les références des 2 tissus choisis à ces cours, désolée !

img_7954Au 2e cours (le sac), on a dû se rappeler la première leçon et refaire l’épinglage et la découpe. Vanessa nous a expliqué les premières coutures à faire.

Puis nous avons appris à surjeter. Je l’avais déjà fait avec ma grand-mère, et j’adore faire ça ! Peut-être mon obsession avec la perfection. Le travail est tout de suite tellement plus propre une fois surjeté !

Nous avons appris à faire les anses, et des coutures visibles bien propres.
Pas d’autres nouveautés avec ce sac.

Pour ce projet, j’ai craqué pour un tissu magnifique avec lequel Vanessa a fait une robe de soirée incroyable qu’elle expose dans sa boutique ! Le tissu est plus cher, mais vraiment beau.

Sitôt rentrée de ma leçon, et pour ne pas tout oublier, j’ai appris à mon compagnon à coudre le sac. Et j’espère maintenant ne plus quitter la machine trop longtemps !

Camille

img_7959

Publicités

Le mobile de Livia

Image

Bon, il était temps de poster !

En mai dernier (oui, ça fait bientôt un an…) la petite Livia a rejoint la famille. Ma 12ème nièce !

Pour célébrer la venue, d’un nouveau membre de la famille, rien de tel qu’un petit cadeau fait maison.

MOBILE_5

J’ai trouvé mon inspiration sur Pinterest. Ce réseau social de partage d’images est une source inestimable d’idées. Je vous invite à vous y inscrire si le homemade vous intéresse.

www.pinterest.com

Je souhaitais travailler la laine. Je viens de me découvrir une passion pour le crochet qui aura mis son temps à aboutir (voir la couverture faite pour Lucien qui aura pris presque 2 années !) Mais depuis je n’arrête pas ! Et je vais plus vite : mouffle, écharpes, couverture et maintenant mobile !

La laine vient du Kaléïdoscope, une petit boutique près de la maison communale de Saint Gilles (Belgique), où vous trouverez laines, tissus et conseils de qualité !

Oui, la petite Livia a eu le droit à un mobile en laine.
Je sais que cela peut sembler étrange comme idée mais le rendu est vraiment chouette.

MOBILE_2

Ce qui ressortait le plus souvent comme modèle était le nuage, très à la mode en ce moment. J’ai donc monté un nuage et ces petites gouttes de pluie. (Je vais peut être m’entrainer pour la moustache, très tendance également !)

Le nuage est composé de rosace de formes et de taille différentes afin de lui donner une forme peu homogène. Toutes les rosaces sont cousues ensemble et le tout est bourré de ouatine.

MOBILE_3

Les gouttes ont été le plus difficiles pour moi car il fallait augmenter et diminuer… J’ai trouvé peu de tuto sur le web, j’ai tout fait grâce au livre Mon cours de crochet, des éditions Marabout. J’ai mélangé toutes les pages du livre pour arriver à faire des boules… J’y suis arrivée !! Je les ai garni de ouatine également.

Pour assembler le tout j’ai réalisé de simples mailles chainettes de longueurs différentes pour donner de la hauteur au mobile.

MOBILE_4

Et voilà le résultat ! Ça ne m’a pas pris tant de temps que cela, et mes heures de transports en commun m’ont été bien utiles ! Comment transformer un temps qu’on croit perdu en temps pour soi !

 

 

A bientôt pour d’autres projets !

Bon crochet,

Eva