Premières coutures

Le titre est un peu mensonger, car ces projets ne sont pas les tout premiers en couture.
Il y a quelques mois, une amie m’a fortement motivée à me lancer dans la couture et m’a enseigné les rudiments. Avec elle, j’ai réajusté des rideaux, et j’en ai fait d’autres de A à Z.
Un peu plus tard, j’ai fait un coussin avec ma grand-mère. Elle m’a tout de suite appris à coudre les fermetures éclair ! C’était un chouette projet mais je n’ai plus retouché à ma machine depuis et j’avais un peu tout oublié.

Mon amie m’avait plusieurs fois parlé des cours de couture incroyables qu’elle avait pris avec Vanessa, à la boutique Wonderland de Bruxelles.

C’était toutefois un petit budget et j’ai attendu l’occasion de Noël pour me les faire offrir : 2 cours de 3h pour apprendre les bases et faire deux projets que voici : un coussin et un sac.

Les cours de Vanessa sont en effet très clairs, précis, et captivants.

img_7950

Pour le premier cours (le coussin), j’ai réappris la base. Droit fil. Epinglage du tissu sur le patron, découpe. Repassage. Couture droite, ourlets. Couture sur relief.

Pour ce premier projet. J’ai choisi un tissu fin, donc plus souple.

J’ai malheureusement oublié de vérifier les références des 2 tissus choisis à ces cours, désolée !

img_7954Au 2e cours (le sac), on a dû se rappeler la première leçon et refaire l’épinglage et la découpe. Vanessa nous a expliqué les premières coutures à faire.

Puis nous avons appris à surjeter. Je l’avais déjà fait avec ma grand-mère, et j’adore faire ça ! Peut-être mon obsession avec la perfection. Le travail est tout de suite tellement plus propre une fois surjeté !

Nous avons appris à faire les anses, et des coutures visibles bien propres.
Pas d’autres nouveautés avec ce sac.

Pour ce projet, j’ai craqué pour un tissu magnifique avec lequel Vanessa a fait une robe de soirée incroyable qu’elle expose dans sa boutique ! Le tissu est plus cher, mais vraiment beau.

Sitôt rentrée de ma leçon, et pour ne pas tout oublier, j’ai appris à mon compagnon à coudre le sac. Et j’espère maintenant ne plus quitter la machine trop longtemps !

Camille

img_7959

Publicités