Le GRR de Léa

J’avais très envie de tricoter le fameux GRR (Gilet à Rangs Raccourcis) de La Droguerie… Je l’ai réalisé pour Léa avec de la Gilliatt de chez De Rerum Natura, couleur « Aster », avec des aiguilles n°6.

Tricot 002

Tricot 003

Ce gilet se tricote en un seul morceau, au point mousse, et il est très agréable à faire ! C’était la première fois que j’utilisais la technique des rangs raccourcis. Je me suis basée sur cette vidéo de Phildar, qui m’a beaucoup aidée.

Au départ, je voulais le faire en taille 8 ans, mais j’ai finalement opté pour la taille 10 ans… (Mes puces grandissent comme des champignons !) Je suis donc tombée à court de laine pour mes 8 derniers rangs. Heureusement, Elodie m’a sauvée grâce à l’écheveau qu’elle avait commandé en même temps… (Encore un tout grand merci !!)

Tricot 005

Tricot 004

J’ai réalisé les boutonnières avec la technique de la bride au point de feston (grâce à cette fiche de Phildar) car je ne maîtrise pas le crochet !! Les boutons en liberty de La Droguerie viennent du Kaléidoscope.

Tricot 007

Le résultat est très chouette… mais le gilet est un peu grand pour Léa, qui est toute fine ! J’aurais dû garder ma première idée : la taille 8 ans. Mais bon… C’est mieux trop grand que trop petit ! Elle pourra le porter plus longtemps…

Valérie

Publicités

La première et pas la dernière !!

Quand mariage il y a, robe il faut…

Donc pour le mariage de Des Brides et… je me suis lancée ! Et oui, c’est la première chose que j’ai faite pour moi, rien que pour moi.J’aurai mis du temps à passer le cap, mais ça y est, je l’ai fait !

J’avais vraiment peur de créer pour moi. J’ai commencé par les sacs qui sont les plus faciles pour la plupart. Puis les vêtements pour bébé étaient l’étape 2 et maintenant il va bien falloir se lancer et faire des choses pour les « Grands ».

EntièreDu coup, pour cette première, j’ai choisi un modèle classique, dit de niveau débutant, mais qui avait sa pointe d’originalité : un magnifique dos !!

Il s’agit de la Robe Belladone de Deer&Doe.

Pour le tissu, je suis allée au kaléïdoscope, comme d’hab me diraient certaines…

J’ai pris le parti de faire ce modèle avec 2 tissus différents, et des ornements voyants :

Dos détail

– Pour le haut, le dos bas et la jupe c’est une toile de coton assez légère bleu/vert. (Par contre, il froisse facilement… Une heure de voiture aura eu raison de la dizaine de minutes de repassage… Je suis arrivée toute plissée)

– Pour le dos Haut, les poches et la ceinture, c’est un joli Liberty à fleurs avec un rappel du bleu/vert dans les pétales.

– Pour le biais, un crème clair qui est en accord avec le fond du Liberty.

– Pour la fermeture éclair, je suis allée chez Véritas à Louise. Je l’ai prise beige en accord avec le Liberty également.

Copie, pose et découpe du patron et du tissu étaient très simple. J’ai juste rallongé la jupe car je ne suis pas fan de mes jambes, donc je les cache un peu plus.Patron

Après avoir tout surfilé, le montage s’est effectué sans accro. Juste les poches, comme c’était mon premier modèle « à suivre », je n’étais pas en totale confiance avec ce qui était écrit. J’ai donc tout bâti à la main avant de coudre…

PocheJe l’ai même essayée avant de la coudre, car j’avais peur d’avoir loupé une instruction ou une information importante. Et en fait, tout était OK.

J’ai donc tout cousu, sans aucune angoisse.

Une fois fini, vers 14h30, soit une heure avant le départ pour le mariage, je me suis rendu compte qu’elle était trop longue et que toute cette masse bleu/vert de tissu uni ne rendait rien, mais alors rien du tout…

DSC_5449

Du coup, j’ai coupé dans la masse, avec mes gros ciseaux, je me suis attaquée à cette jolie robe qui n’avait rien demandé !

J’ai fini cette robe environ 15 minutes avant de partir pour le mariage, j’ai même pas pris le temps de poser les pièces « parmentière » de la robe (le bas de la jupe), j’ai mis du biais à la place. Faut dire que comme je l’avais découpé au dernier moment, le biais cachait bien la misère de mon tissu non surfilé…

Au final, cette robe est très jolie, mais avec les tissus que j’ai choisis je ne trouve pas trop d’occasion de la mettre. Je vais sans doute la raccourcir pour en faire une tunique à porter avec un jean.

Dos entierIl faut également que je fasse des progrès pour les finitions, et que j’arrête de faire des choses la veille pour le lendemain !

Quant au modèle, je vais le refaire d’ici peu car j’ai eu des idées de modifications à apporter au patron, et puis je progresse doucement mais sûrement ! Mais je vous montrerai cela dans un prochain post…

Bonne couture !

Eva

Une dernière touche d’hiver…

… puisque le printemps arrive cette semaine : le bonnet jersey de La Droguerie (« Petites Pièces et Petits Plus signés : La Droguerie »)…

Ce bonnet se tricote avec un mélange d’Alpaga et de Plumette (acheté au Kaléidoscope) et des aiguilles 5.

DSC02125

Je préférais le rendu avec des aiguilles 4 et je tricote plutôt serré… j’ai donc dû adapter le modèle car j’avais beaucoup plus de mailles.

Comme c’était mon tout premier bonnet (et mes premières diminutions !!), cela m’a pris un peu de temps… d’autant que je n’aime pas trop tricoter ce mélange Alpaga / Plumette !

Mais je suis très contente du résultat. Même de la laine, car je la trouve douce et onctueuse.

DSC02164DSC02180

Le petit plus… Un petit bouton en Liberty de La Droguerie (acheté au Kaléidoscope également !) au sommet du bonnet.

DSC02169

Léa et Sarah sont ravies !

IMG_5305

DSC02179

Et elles remercient Mamy et Arrière-Mamy (Nénène pour les intimes) pour la belle et looooongue écharpe assortie à leur bonnet !

Valérie

DSC02668